Qualifs CM 2018 : Les 3 points chauds de vendredi

Qualifs CM 2018 : Les 3 points chauds de vendredi©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 07 octobre 2016 à 07h54

Un mois après la première journée, les qualifications pour la Coupe du Monde 2018 continuent, avec trois groupes pour commencer. Une soirée lors de laquelle trois affiches seront à surveiller de près. Revue de détail.

Pays-Bas - Biélorussie (Groupe A, 20h45)
Un résultat à faire fructifier pour les Pays-Bas. Pas qualifiés pour l'Euro 2016, les Néerlandais ont ramené un bon nul de Suède en ouverture de leur campagne de qualification (1-1). Ils doivent désormais bonifier ce point avec deux matchs à domicile de suite, contre la France lundi, mais avant cela face à la Biélorussie. Tout autre résultat qu'une victoire serait une désillusion pour la troupe de Danny Blind, emmenée par l'expérimenté Wesley Sneijder, entouré de jeunes pousses encore en phase d'éclosion. Mais depuis deux ans, cette sélection n'a plus de marge sur personne, concédant des défaites contre la Grèce, l'Islande, la Turquie, les Etats-Unis ou encore le Mexique. Elle serait ainsi bien inspirée de ne pas prendre de haut une nation en progression, comme l'a montrée sa prestation costaude contre les Bleus début septembre (0-0). Sous peine d'un douloureux retour sur terre et d'une très mauvaise opération dans la course à la première place du groupe A.

 
Hongrie - Suisse (Groupe B, 20h45)
Il y a déjà une saveur de tournant dans ce match. Parce que la Hongrie, excellente surprise de l'Euro 2016 avec sa qualification pour les huitièmes de finale, n'a pas le droit à l'erreur dans la foulée de son nul initial aux Îles Féroé (0-0). Parce que la Suisse pourrait réaliser une belle opération avec une victoire à l'extérieur, un mois après avoir surpris le Portugal à domicile (2-0). Un succès et la Nati se placerait en ballotage très favorable, avec une série de matchs à sa portée jusqu'en octobre 2017, où elle recevra la Hongrie (7 octobre), puis se déplacera au Portugal (10 octobre) pour entériner sa qualification. Attention toutefois, les Suisses devront faire sans Johan Djourou, Luca Zuffi, Fabian Frei et François Moubandje, dernier forfait en date. Sans oublier Granit Xhaka, expulsé face au Portugal et suspendu pour la rencontre à Budapest. « Nous affrontons une équipe qui sera portée par son public et qui sera en quête de revanche après le nul concédé aux Féroé, a soufflé Gelson Fernandes, le milieu rennais. Mais l'équipe de Suisse est désormais capable de faire face à un tel contexte. »

 
Belgique - Bosnie (Groupe H, 20h45)
Voilà une affiche pleine de promesses, pour le présent comme pour le futur. Ce choc du groupe H, entre deux sélections en évolution constante depuis le début des années 2010 et à la marge de progression encore importante, pourrait faire des étincelles à Bruxelles. 5-0 pour la Bosnie contre l'Estonie, 3-0 pour la Belgique à Chypre : les deux équipes ont démarré fort et auront pour objectif de confirmer. Les Diables Rouges devront le faire sans les éclopés Kevin De Bruyne, Vincent Kompany ou Thomas Vermaelen, peut-être même sans Thorgan Hazard, incertain après avoir rêvé tout haut d'une association avec son frère Eden. « Le rôle qu'avait Kevin à Chypre est celui que j'ai à Mönchengladbach, a lâché le principal intéressé, victime d'une inflammation. Tout le monde connaît mon style de jeu. Remplacer Kevin n'est pas facile car c'est un très grand joueur, qui a beaucoup d'influence. Moi, je devrais prendre mes marques, car je n'ai pas beaucoup joué avec les autres joueurs de la sélection. Mais si je joue, je ne jouerai pas « comme » De Bruyne. Je suis Thorgan Hazard, je joue comme Thorgan Hazard. »

A voir aussi
>>> L'actualité des qualifications

 
0 commentaire - Qualifs CM 2018 : Les 3 points chauds de vendredi
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]