Coupe de la Ligue (Finale) - Monaco : Coup d'arrêt pour Mbappé, la défense à la dérive... Les notes des Monégasques

Coupe de la Ligue (Finale) - Monaco : Coup d'arrêt pour Mbappé, la défense à la dérive... Les notes des Monégasques©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 01 avril 2017 à 23h30

Kylian Mbappé a raté sa finale de Coupe de la Ligue ce samedi soir contre le PSG. La défense monégasque est également passée au travers face à la puissance offensive adverse. Retrouvez les notes des Monégasques.

Le flop : Kylian Mbappé (3)
Il fallait bien que ça arrive un jour ou l'autre. Exceptionnel de précocité ces derniers mois, Kylian Mbappé a connu son premier gros trou d'air ce samedi soir en finale de la Coupe de la Ligue. Traversant cette rencontre comme un fantôme, le jeune attaquant de 18 ans, néo-international, n'a jamais réussi à prendre le dessus sur les défenseurs parisiens, qui ont maîtrisé ses rares dribbles et accélérations. Il n'a dominé Thiago Silva que sur un ballon volé en fin de rencontre (87eme) qui n'a finalement rien donné.
Danijel Subasic : 5
Impuissant sur les quatre buts marqués par les Parisiens, le gardien croate s'est surtout mis en évidence avec un arrêt exceptionnel, à bout portant, sur une talonnade de Cavani (36eme). Présent au sol pour dévier une frappe de Kurzawa (63eme), il a parfois pris des risques inconsidérés balle au pied. Une prestation globalement frustrante.
Djibril Sidibé : 4
Les matchs se suivent et les constats sont souvent les mêmes pour l'arrière droit monégasque contre les grosses équipes. Que ce soit avec l'équipe de France ou avec Monaco, Sidibé n'arrive pas à être aussi intéressant offensivement que défensivement. Passeur décisif après une belle action dans la surface parisienne (27eme), il a aussi affiché ses limites en défense sur la majorité des actions du PSG. Il se laisse aspirer naïvement sur le deuxième but signé Di Maria juste avant la mi-temps (44eme), et rate son intervention au départ de l'action conclue par le quatrième but parisien (90eme). Almamy TOURE l'a remplacé dans la foulée.
Kamil Glik : 4
Pris dans son dos dès l'ouverture du score de Draxler (4eme), le Polonais a raté son match. Trop loin sur la reprise de volée victorieuse de Cavani (54eme), souvent sur le reculoir, l'ancien défenseur du Torino n'avait pas autant souffert depuis très longtemps.
Jemerson : 4
Mal placé sur l'ouverture du score prématurée de Draxler (4eme), le Brésilien a donné l'impression de bien se reprendre dans la foulée à l'image de cette très belle intervention dans les pieds de Cavani (20eme). Mais ce bref réveil ne fut qu'un feu de paille, et Jemerson a replongé sur le deuxième but inscrit par Paris en lâchant Di Maria (44eme). En fin de match, il sauve sur sa ligne un ballon Di Maria (88eme), mais ce n'était pas assez pour sauver sa prestation défensive.
Benjamin Mendy : 4
Une semaine après ses débuts internationaux, le latéral gauche de Monaco a passé une soirée compliquée. D'abord très actif dans son couloir, il a petit à petit souffert face aux accélérations de Di Maria, auquel il a laissé trop d'espaces. Multipliant les fautes, il s'est même raté sur une relance en deuxième période, sur l'action du troisième but du PSG (54eme).
Bernardo Silva : 6
Moins en vue que d'habitude sur son côté droit, le Portugais a quand même été le Monégasque le plus dangereux ce samedi soir. Les rares éclairs de génie sont venus de ses pieds, comme sur cette louche qui déclenche l'action de l'égalisation de l'ASM (27eme). Il a plusieurs fois pris le dessus sur Kurzawa, mais ses coéquipiers n'ont pas été au diapason.
Joao Moutinho : 5
L'absence de Fabinho a pesé lourd dans l'entrejeu de Monaco. Mais ce n'est pas Moutinho qui est le plus à blâmer. Le Portugais s'est appliqué à être propre dans ses transmissions mais n'a pas pris assez de risques, pour mettre cette dose de folie nécessaire pour déséquilibrer le PSG. Une frappe juste au-dessus à mettre à son crédit (49eme).
Tiémoué Bakayoko : 4
Dans la foulée de son entrée en jeu ratée contre l'Espagne, mardi avec les Bleus, le milieu de terrain monégasque a déçu ce samedi soir. Semblant perdu dans son compère Fabinho, le joueur formé à Rennes a souvent pris l'eau face à la vitesse des attaques parisiennes, laissant sans cesse Di Maria démarrer dans son dos. Une semaine vraiment délicate pour Bakayoko.
Thomas Lemar : 5
Son joli but d'une frappe du pied gauche (27eme) est venu récompenser une première période intéressante au cours de laquelle il a tenté d'amener de la vitesse au jeu de son équipe, par des accélérations ou des passes entre les lignes. Moins en vue au retour des vestiaires, il a été remplacé par Irvin CARDONA (77eme), qui a eu le temps d'envoyer une tête au ras du poteau de Trapp.
Valère Germain : 5
Le capitaine monégasque est celui qui s'est créé les meilleures occasions dans son équipe. Sa déviation de la tête sur un corner est passée tout près du poteau de Trapp (24eme), et ce dernier a repoussé la frappe de l'ancien Niçois qui prenait la direction du cadre après un corner (42eme). Remplacé par Nabil DIRAR pour la dernière demi-heure (62eme), pris de vitesse par Di Maria sur le dernier but adverse (90eme).

 
1 commentaire - Coupe de la Ligue (Finale) - Monaco : Coup d'arrêt pour Mbappé, la défense à la dérive... Les notes des Monégasques
  • perdre 6 / 1 en ligue des champions, on ne peut vraiment pas dire que cela est une victoire hier soir des Parisiens en coupe de la ligue. Cela montre bien qu'ils sont incapables de jouer autre chose que la coupe de la ligue et peut être la coupe de France.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]