Coupe de la Ligue (8emes) : Monaco écrase Rennes, Lyon déjà dehors

Coupe de la Ligue (8emes) : Monaco écrase Rennes, Lyon déjà dehors©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 14 décembre 2016 à 23h17

Comme en championnat, Monaco a été impressionnant ce mercredi soir en Coupe de la Ligue. L'ASM a écrasé Rennes (7-0) et rallie les quart de finale. En revanche, pour Lyon et Saint-Etienne, c'est déjà terminé, respectivement battus par Guingamp et Nancy.


Lyon - Guingamp : 2-2 (3-4 TAB)
Au moment où l'on pensait l'Olympique Lyonnais guéri et proche de son meilleur niveau, il a rechuté. Comme cela avait déjà été le cas il y a quelques semaines en championnat, le club rhodanien a été battu au Parc OL par Guingamp aux tirs au but (2-2). Ce mercredi soir, Bruno Genesio avait remanié son onze, notamment défensivement, en titularisant Gorgelin, Jallet, Mammana, Nkoulou et Tousart. Des changements qui ont visiblement perturbé l'OL, mené au score après vingt minutes de jeu. Blas a glacé le public lyonnais en profitant d'une relance catastrophique de Rybus. Avant de rentrer aux vestiaires, les Lyonnais pensaient avoir fait le plus dur en égalisant par Valbuena, bien décalé par Fekir, mais l'En Avant a repris l'avantage à vingt minutes du terme. Un corner mal renvoyé par la défense de l'OL a profité au renard des surfaces De Pauw, en pleine forme depuis quelques semaines. A peine entré, Lacazette a permis aux siens d'arracher une séance de tirs au but. Un simple repoussement de l'échéance puis les Guingampais ont fait preuve de davantage d'adresse dans l'épreuve des tirs au but, au cours de laquelle Fekir et Valbuena - auteur d'un très bon match encore une fois - ont échoué devant Salin. Cette élimination est un gros coup dur pour Lyon, puisque la finale de la Coupe de la Ligue se jouera cette saison au Parc OL.
Metz - Toulouse
Au tour précédent, Metz avait validé son billet pour les huitièmes de finale aux tirs au but face au Paris FC. Cette fois encore, les Grenats ont attendu le dernier moment pour l'emporter. Au terme d'une interminable séance de tirs au but, Oberhauser, le gardien lorrain, a marqué son penalty après avoir arrêté celui de son homologue toulousain. Avant cela, Metz avait connu une entame de match idéale en ouvrant le score dès la 11eme minute sur un magnifique enroulé de Mollet. Mais comme trop souvent cette saison, la défense messine n'a pas tenu longtemps. Peu avant la demi-heure de jeu, Philipps a concédé un penalty pour un jeu dangereux devant Sylla. Braithwaite, méconnaissable avec sa tête rasée, ne s'est alors pas fait prier pour égaliser. Dans les dernières minutes, les hommes de Philippe Hinschberger aurait même pu l'emporter dans le temps réglementaire sans une parade de Goicoechea devant Hein. Une parade vaine au bout du compte...
Monaco - Rennes : 7-0
La défaite du leader niçois contre Bordeaux un peu plus tôt dans la journée aurait pu susciter de l'inquiétude dans les rangs monégasques. Il n'en fut rien. Sur la lancée de leur excellente première partie de saison, les hommes de Leonardo Jardim se sont offerts un énième récital offensif face à Rennes (4-0). Contre une jeune équipe bretonne très largement remaniée, l'ASM s'est baladée, avec un homme en symbole de cette large victoire : Kylian Mbappé, auteur d'un triplé. En l'absence de Falcao et Germain, le champion d'Europe U19 a assumé en ouvrant le score sur une belle ouverture de Boschilia. Dix minutes plus tard, Mbappé a doublé la mise sur un centre de Dirar au second poteau. Peu avant la pause, c'est Boschilia qui a inscrit le troisième but monégasque après un bon relais avec Dirar. Et au retour des vestiaires, le deuxième de Ligue 1 n'a pas ménagé le Stade Rennais. Mbappé a marqué un troisième but, puis Boschilia, lui aussi excellent à chaque fois qu'il joue, s'est offert un doublé après une nouvelle succession de passes faciles dans la surface adverse. Dans les derniers instants, Corentin Jean a participé à la fête en inscrivant son premier but de la saison. Et pour que le calvaire soit total pour Rennes, Dimitri Cavaré a clôt le spectacle contre-son-camp. Un calvaire pour Rennes. Un régal pour Monaco.
Saint-Etienne - Nancy : 0-1
En grande forme depuis quelques semaines en championnat, Nancy a enfin su profiter de cette embellie loin de ses terres. A Saint-Etienne, le club lorrain s'est offert un joli coup en ralliant les quarts de finale (0-1). Un penalty de Junior Dalé, pour une faute de Léo Lacroix sur Antony Robic, a suffi au bonheur des troupes de Pablo Correa. Rivalisant avec des Verts assez décevants, les Nancéiens n'ont pas volé leur qualification, rarement mis en danger hormis sur une tête à bout portant de Robert Beric, qui a bien failli profiter d'une frappe dévissée de Loïc Perrin (50eme). Dès son entrée en lice dans la compétition, l'ASSE sort de la Coupe de la Ligue. Une belle occasion de retrouver l'Europe la saison prochaine s'envole déjà pour le club forézien. Et pour ne rien arranger, Stéphane Ruffier s'est blessé aux adducteurs en fin de partie...

A voir aussi :
>>> Revivez Monaco-Rennes
>>> Revivez les autres 8emes de finale

 
5 commentaires - Coupe de la Ligue (8emes) : Monaco écrase Rennes, Lyon déjà dehors
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]