Marseille souffre à Trélissac mais valide son billet pour les quarts

Marseille souffre à Trélissac mais valide son billet pour les quarts ©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le jeudi 11 février 2016 à 23h00

Face à une équipe de Trélissac joueuse, Marseille s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France dans la douleur, et en partie grâce à Steve Mandanda et Steven Fletcher.

Le debrief
Il aura donc fallu que les Girondins de Bordeaux quittent leur enceinte mythique de Chaban-Delmas pour que les Marseillais daignent s'y imposer. Privé de victoire dans le stade bordelais depuis 1977, le club phocéen a brisé la malédiction ce jeudi soir en dominant Trélissac en huitièmes de finale de la Coupe de France. Face aux amateurs de CFA, les joueurs de Michel ont pourtant souffert pour rejoindre Granville au tour suivant. Sur une pelouse très moyenne, on pouvait s'attendre à ce que Trélissac pratique un jeu direct pour gêner la défense olympienne, mais c'est tout l'inverse qui s'est produit. Joueurs, les coéquipiers de Nicolas Cavaniol, excellent ce jeudi soir, se sont procurés les occasions les plus franches mais ont plusieurs fois buté sur un excellent Steve Mandanda.

L'OM, de son côté, a su faire le dos rond et marquer sur ses temps forts par Romain Alessandrini et Steven Fletcher, auteur d'une première très intéressante. Mais Michel n'a pas dû apprécier les prestations insipides de Paolo De Ceglie et Mauricio Isla, visiblement peu concernés par le rendez-vous. Suffisant néanmoins pour continuer l'aventure, avec un nouveau déplacement chez un club amateur, Granville (CFA2), au prochain tour. La route des demi-finales semble toute tracée pour Marseille. Mais prudence, car ce jeudi soir, les Phocéens n'ont pas passé une soirée si tranquille que cela…

Le film du match
2eme minute Mauvaise relance de De Ceglie, qui permet à Trélissac de se projeter en contre. Cavaniol est lancé plein axe et se montre plus rapide que Rolando, mais Mandanda sort vite et dévie son tir de la poitrine !

19eme minute Encore une très mauvaise relance plein axe d'Isla cette fois-ci. Cavaniol a anticipé et intercepte le ballon avant de frapper fort à l'entrée de la surface. Malheureusement pour Trélissac, sa tentative passe à côté.

25eme minute Poteau de Marseille ! Les Marseillais se retrouvent en surnombre dans la surface de réparation. Nkoudou lance Alessandrini à droite, ce dernier feinte le centre pour remiser en retrait sur l'ancien Nantais, dont la frappe croisée s'échoue sur le montant droit de Rucart !

33eme minute (0-1) But de Marseille ! Après un rush d'Alessandrini, Fletcher effectue une belle remise en pivot pour l'ancien Rennais, dont la frappe du gauche à l'entrée de la surface va se loger dans la lucarne de Rucart !

36eme minute Sur un corner de Nkoudou, Fletcher se détache au premier poteau et place un coup de tête puissant sur lequel Rucart s'interpose d'un superbe arrêt réflexe.

39eme minute Isla prend des risques inconsidérés dans sa propre surface et finit par perdre le ballon après un tacle de Burgho. Papin est seul face à Mandanda et croise sa frappe, mais le gardien phocéen se couche magnifiquement !

55eme minute Cavaniol prend encore le dessus sur De Ceglie le long de la ligne de touche. L'attaquant trélissacois s'échappe et rentre dans la surface pour adresser une frappe du plat du pied un peu trop croisée.

72eme minute Centre d'Alessandrini au point de penalty. Le ballon est un peu dans le dos de Fletcher qui parvient néanmoins à placer une tête qui passe juste au-dessus du but de Trélissac.

83eme minute Après un coup-franc de Trélissac, Marseille part en contre et se retrouve à 5 contre 2. Nkoudou sert Fletcher, mais l'Ecossais ne cadre pas son tir !

86eme minute (0-2) But de Marseille ! Barrada gagne son duel avec Gérard côté droit, et centre fort devant le but. Fletcher se jette au point de penalty et trompe Rucart de près !

Les joueurs à la loupe
Trélissac Sur son côté droit, CAVANIOL a mis à l'amende De Ceglie pendant toute la rencontre. Sa vitesse de pointe a fait mal à l'Italien sur les contres trélissacois, mais la finition n'a pas été au rendez-vous. Même constat pour PAPIN et KEYTA, qui pourront regretter les occasions manquées face à Mandanda. Au milieu, grosse entame de SOPHIE, qui s'est ensuite un peu éteint. Dans son but, RUCART n'a pas été autant sollicité que son homologue marseillais, mais a dû s'employer notamment pour repousser brillamment une tête de Fletcher. Devant lui, sa défense a livré une prestation de qualité, à l'instar de l'ancien Intériste DESENCLOS. Marseille Pour sa première titularisation avec Marseille, FLETCHER a montré de belles choses. L'Ecossais a été dangereux et pourrait offrir une nouvelle solution à son entraîneur, en se déplaçant beaucoup et en décrochant fréquemment. Récompensé d'un but en fin de partie. Autour de lui, ALESSANDRINI, pour son retour, a marqué un joli but. NKOUDOU a été plus brouillon que d'habitude, tandis que THAUVIN, visiblement souffrant au niveau du dos, a été très discret. Remplacé par BARRADA à l'heure de jeu, auteur d'une bonne entrée avec une passe décisive. Au milieu, match décevant d'ISLA, très bon contre le PSG, et auteur de multiples fautes de relance contre Trélissac. ROMAO a été plus rassurant, hormis une perte de balle évitable en début de match. Défensivement, ROLANDO et REKIK n'ont pas dégagé une sérénité de tous les instants. MANQUILLO a passé une soirée tranquille côté droit, ce qui n'a pas été le cas de DE CEGLIE, complètement dépassé par la vitesse de Cavaniol. Un match inquiétant de la part de l'Italien. Dans son but, MANDANDA a encore multiplié les parades.

Monsieur l'arbitre au rapport
Match sans encombres de M.Lesage, qui a sorti un carton jaune rapidement à l'encontre de Sophie, mais le tacle du joueur trélissacois était un peu trop engagé.

Ça s'est passé en coulisses…
- Pour la première fois depuis son arrivée à l'OM, Abou Diaby figurait dans le groupe de Michel. L'ancien joueur d'Arsenal s'est échauffé mais n'a pas effectué son entrée en jeu.

- Alors que L'Equipe croit savoir que Lucas Silva été exclu sans ménagement du bus marseillais avant le déplacement à Montpellier, le Brésilien a démenti cette information mercredi soir.

- Lundi, Philippe Pérez a démissionné de son poste de directeur général délégué de l'OM. Il y a quelques jours, il avait été mis en examen pour « abus de biens sociaux », « faux et usage de faux » et « association de malfaiteurs » dans l'affaire des transferts douteux du club.

La feuille de match
COUPE DE FRANCE (8emes de finale) / TRELISSAC – MARSEILLE : 0-2
Stade Chaban-Delmas (15 000 spectateurs environ) Temps pluvieux – Pelouse moyenne Arbitre : M.Lesage (6) Buts : Alessandrini (33eme) et Fletcher (86eme) pour Marseille Avertissement : Sophie (16eme) pour Trélissac Expulsion : Aucune Trélissac Rucart (6) – Burgho (cap) (5), Desenclos (5), Gnaleko (4), Gérard (5) – Sophie (6) puis Ben Tairi (79eme), Chevalier (5), Lacroix (5) - Cavaniol (7), Papin (4) puis Demacon (87eme), Keyta (4) puis Duféal (62eme) N'ont pas participé : Salles (g), Lafont, Attoukora, Hirel Entraîneurs : Z.Slijepcevic

Marseille Mandanda (cap) (7) – Manquillo (5), Rolando (4), Rekik (4), De Ceglie (2) – Isla (3), Romao (5) puis L.Silva (79eme), Alessandrini (6) puis B.Sarr (72eme), Thauvin (4) puis Barrada (58eme), Nkoudou (5) - Fletcher (7) N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Sparagna, Diaby, Batshuayi Entraîneurs : Michel

 
14 commentaires - Marseille souffre à Trélissac mais valide son billet pour les quarts
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]