Mandanda s'est occupé de tout pour qualifier l'OM

Mandanda s'est occupé de tout pour qualifier l'OM©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 3 janvier

Eliminé aux tirs au but l'année passée à ce stade de la compétition, Marseille s'est débarrassé de Caen dans l'exercice dimanche en 32eme de finale de Coupe de France (0-0, 1-3 TAB). Une qualification qui porte le sceau de Steve Mandanda, décisif d'un bout à l'autre de la rencontre.

Le debrief
Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour Marseille. Eliminés dès leur entrée en lice par Grenoble aux tirs au but la saison passée, les Phocéens ont cette fois franchi le stade des 32emes de finale en passant par cette étape fatidique. Les Caennais sont tombés sur un Steve Mandanda en état de grâce au cours de cette séance. Le gardien marseillais a sorti trois tirs au but caennais et avait déjà écoeuré les attaquants du Stade Malherbe pendant 120 minutes en cumulant les arrêts. Il a permis à son équipe de rester dans la partie, malgré une defense par moments aux abois et une attaque qui a fait preuve d'un invraisemblable déchet technique dans la zone de vérité.

Ce match, ce sont plus les Caennais qui l'ont perdu que les Marseillais qui l'ont gagné. Ils se sont procurés les meilleures opportunités dans le temps réglementaire et l'expulsion de Karim Rekik à l'heure de jeu aurait dû leur ouvrir des espaces. Mais ils ne s'y sont jamais engouffrés, tant à cause de leurs limites physiques que de la peur de se jeter dans la gueule du loup. Les hommes de Patice Garande ont finalement été punis de leur attentisme lors de la séance de tirs au but et quittent la Coupe de France comme la Coupe de la Ligue, à savoir dès leur entrée dans la competition. A contrario, Marseille reste engage sur quatre tableaux. Une bonne nouvelle qui pourrait se transformer en casse-tête de calendrier pour Michel. Mais ça, c'est une autre histoire.

Le film du match
8eme minute Contre mené à toute vitesse par les Caennais et conclu par un centre de Rodelin. Nkoulou dégage mal le ballon, qui revient sur Al.Yahia, présent dans la surface après avoir initié le mouvement. Le défenseur tunisien tente la reprise en première intention et oblige à S.Mandanda à repousser des poings.

13eme minute Coup-franc dans le camp caennais frappé par Vercoutre. Le gardien de Malherbe trouve directement Rodelin, dont la déviation de la tête profite à Delaplace. L'ancien Lillois ajuste mal sa volée, qui passe largement au-dessus du but marseillais.

16eme minute Sur une passe de Manquillo, Barrada élimine son adversaire d'un contrôle orienté et sert Ocampos à l'entrée de la surface. L'Argentin multiplie les feintes et s'enferme dans la défense caennaise, avant d'adresser un tir sans danger pour Vercoutre.

19eme minute Corner pour l'OM sur la gauche. Barrada s'en charge et adresse un long centre au deuxième poteau pour L.Diarra. Le milieu des Bleus réalise une superbe volée croisée et Vercoutre se couche bien pour repousser cette tentative, avant d'éloigner la menace du pied.

27eme minute Récupération haute de Delort, qui feinte la frappe pour se débarrasser de Nkoulou et envoie un tir surpuissant des 25 mètres. Mais S.Mandanda est bien sur la trajectoire et s'offre une belle envolée pour sauver les siens.

42eme minute En une passe, Caen trouve Delort aux abords de la surface marseillaise. L'attaquant normand fixe la charnière de l'OM, avant de servir Bessat sur la droite. L'ex-Nantais enroule son tir du gauche et contraint Mandanda à un arrêt magnifique sur sa droite.

49eme minute Batshuayi bénéficie d'un contre favorable face à Seube pour transpercer la défense caennaise. Gêné par Al.Yahia, l'attaquant belge est obligé de s'excentrer sur la gauche et prend sa chance dans un angle fermé. Vercoutre repousse le ballon de la poitrine et Al.Yahia met le ballon en corner dans un second temps.

62eme minute Encore une déviation parfaite de Delort, qui profite à Féret. A la course, le milieu caennais devance l'intervention de Rekik, qui sèche l'ancien Rennais à l'entrée de la surface et annihile ainsi une action de but. Le défenseur néerlandais est logiquement expulsé par l'arbitre.

64eme minute Sur le coup-franc suivant la faute de Rekik, Delort frappe en force et contourne le mur marseillais. S.Mandanda est sur la trajectoire et capte le ballon avec autorité.

67eme minute Corner pour les Caennais sur la gauche. Féret le tire et Delort coupe la trajectoire au premier poteau. Barrada repousse sur sa ligne de but le ballon après la reprise de la tête de l'ancien Tourangeau.

73eme minute Arrêté à près de 35 mètres du but marseillais, Delort déclenche une frappe soudaine. Elle surprend tout le monde, sauf S.Mandanda, très attentif pour repousser le ballon des deux poings.

77eme minute Servi à l'entrée de la surface, Batshuayi enchaîne rapidement contrôle et frappe. Son tir est légèrement dévié par Ben Youssef, ce qui a pour effet de faire passer le ballon juste à côté du cadre.

88eme minute Enorme erreur de relance de Delaplace, qui profite à Barrada. En première intention, l'international marocain dépose son centre au second poteau pour un Ocampos esseulé. L'Argentin se déchire sur sa reprise et manque complètement le cadre.

92eme minute Excentré sur la gauche, Ocampos repique dans l'axe et prend sa chance d'une frappe enroulée du droit. Elle laisse Vercoutre sur place, mais fuit la lucarne caennaise pour quelques centimètres.

96eme minute Coup-franc pour Caen, plein axe à 25 mètres du but marseillais. Féret décale pour Delort, qui tire sans contrôle. S.Mandanda se couche sur sa gauche pour s'emparer du ballon.

98eme minute Contre marseillais initié par L.Diarra et qui profite à Ocampos, après un relais de Barrada. L'Argentin s'infiltre dans la surface et tente la frappe après une série de feintes. Vercoutre est bien placé et capte le ballon.

116eme minute Nouveau contre pour l'OM. L.Diarra lance dans la profondeur Ocampos, séché au milieu par Makengo. L'avantage profite à Barrada, qui sert Batshuayi à la perfection. Le Belge prend Vercoutre à contre-pied, mais le but est logiquement refusé pour une position de hors-jeu.

Les joueurs à la loupe
Caen Poison permanent pour la défense marseillaise, DELORT a initié ou conclu tous les coups offensifs caennais, par son jeu de corps, ses déviations et ses tentatives dans toutes les positions. Son abnegation et sa spontanéité ont causé bien des soucis à l'OM. Son entente avec FERET a encore fait des merveilles, l'ancien Rennais régalant à nouveau dans son role d'organisateur du jeu. Que ce soit à droite ou à gauche, BESSAT a étalé toute sa qualité technique dans les petits espaces et a brillé par ses centres toujours menaçants. Hyperactif au milieu de terrain, DELAPLACE a parfois manqué de justesse dans ses choix, tout comme RODELIN, qui a disparu de la circulation au fil des minutes.

SEUBE a limité sa prise de risques au minimum et joué à merveille son role de relais entre les lignes. Focalisés sur leurs taches defensives, ALHADHUR et D.APPIAH ont trop rarement apporté le soutien dans le camp adverse. AL.YAHIA a remporté son duel avec Batshuayi, qui a souffert face à l'impact physique du Tunisien. BEN YOUSSEF n'a eu qu'à ramasser les miettes derrière et l'a fait avec sérieux. Sur la lancée de son excellent début de saison, VERCOUTRE a dégagé sérénité et assurance dans le but caennais. MarseilleSi certains doutaient de l'impact que pourrait avoir un éventuel départ de S.MANDANDA au Mercato hivernal, ils devraient maintenant le savoir. Impérial et toujours concentré, le gardien marseillais a réalisé de nombreuses parades et a été décisif pendant la séance de tirs au but, en stoppant trois tentatives caennaises. Sa defense a pourtant multiplié les approximations, à commencer par REKIK, qui ne s'est pas métamorphosé durant les fêtes de fin d'année et qui a affiché une incroyable fébrilité jusqu'à son expulsion. Un match à oublier, comme pour NKOULOU, imprécis sur ses relances et souvent pris à défaut par Delort. B.MENDY a commencé 2016 comme il avait terminé 2015, c'est-à-dire sur une prestation sans saveur.

MANQUILLO n'en a pas fait beaucoup plus offensivement, mais a montré davantage d'application dans le secteur défensif. Aux côtés d'un L.DIARRA pour lequel les superlatifs commencent à manquer, L.SILVA n'a pas franchement plaidé sa cause pour plus de temps de jeu d'ici au mois de juin. BARRADA a étincelé par instants dans son role d'organisateur, où certaines passes auraient dû être décisives. Moins tranchant comme ailier que comme milieu récupérateur, ISLA a montré ses limites à ce poste. Trop esseulé devant et pas assez disponible pour ses partenaires, BATSHUAYI a vécu une soirée difficile. Même constant pour OCAMPOS, qui a raté tout ce qu'il a tenté.

Monsieur l'arbitre au rapport
Une copie parfaite ou presque, seul un coup-franc intéressant pour Caen ayant été oublié en seconde période. Sinon, il a toujours arbitré dans le sens du jeu et s'est efforcé de maintenir ce match dans le bon tempo.

Ça s'est passé en coulisses…
- Le Stade Malherbe de Caen a officialisé samedi la prolongation de contrat de Julien Féret, qui est désormais lié au club bas-normand jusqu'en 2017, avec une option pour une saison supplémentaire.

- Convié en conférence de presse samedi, Lucas Silva a fait part de son intention d'aller au bout de la saison avec l'OM, contrairement à ce que laissaient entendre certaines rumeurs. « Je n'ai jamais voulu quitter le club, a confié le Brésilien, prêté par le Real Madrid jusqu'à la fin de la saison. Ni mon agent ni moi nous n'avons eu aucun contact. Je me sens bien ici, je veux rester et jouer. Je veux finir la saison, jouer et démontrer en 2016 ce que je sais faire, dès le premier match dimanche. »

- 500 supporters marseillais étaient présents dans le parcage visiteurs pour cette rencontre. Ils ont ainsi profité de la levée d'interdiction de déplacement pour les fans adverses depuis les attentats ayant frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier.

La feuille de match
Coupe de France (32eme de finale) / CAEN – MARSEILLE : 0-0 (1-3 TAB)
Michel d'Ornano (15 887 spectateurs) Temps froid - Pelouse en très bon état Arbitre : M.Miguelgorry (6) Buts : Aucun Tirs au but : Féret (manqué), Ben Youssef (manqué), Al.Yahia (réussi) et Bessat (manqué) pour Caen - L.Diarra (réussi), Rolando (réussi) et Batshuayi (réussi) pour Marseille Avertissements : Adeoti (90eme) et Makengo (116eme) pour Caen - Nkoulou (44eme) et L.Diarra (93eme) pour Marseille Expulsion : Rekik (62eme) pour Marseille Caen Vercoutre (6) – D.Appiah (5), Al.Yahia (7), Ben Youssef (6), Alhadhur (5) – Seube (cap) (5) puis Adeoti (82eme) - Rodelin (5) puis Nkololo (112eme), Delaplace (5) puis Makengo (106eme), Féret (6), Bessat (6) – Delort (6) N'ont pas participé : Reulet (g), Leborgne, Ntibazonkiza, Raineau Entraîneur : P.Garande

Marseille S.Mandanda (cap) (8) – Manquillo (5), Nkoulou (4), Rekik (3), B.Mendy (4) puis De Ceglie (72eme), puis Sparagna (82eme) – L.Diarra (7), L.Silva (5) puis Rolando (65eme) (6) - Isla (5), Barrada (6), Ocampos (3) – Batshuayi (5) N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Mouhammadou, Zambo Anguissa, M.Lopez Entraîneur : Michel

 
9 commentaires - Mandanda s'est occupé de tout pour qualifier l'OM
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]