Le PSG se contente du strict minimum

Le PSG se contente du strict minimum ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 3 janvier

Bousculé en première période par une séduisante équipe de Wasquehal, le PSG a assuré l'essentiel sur un but de Zlatan Ibrahimovic. Le tenant du titre poursuit sa route en Coupe de France.

Le debrief
Le coup n'est pas passé loin pour Wasquehal. Les Nordistes y ont cru pendant une heure pile, jusqu'à une sortie hasardeuse de Romain Samson et un cadeau offert à Zlatan Ibrahimovic. Un but suffisant au bonheur des Parisiens, qui passent le cap des 32emes de finale de la Coupe de France, comme toujours depuis 1990. Mais les hommes de Carlos Da Cruz, premiers de leur groupe de CFA, ont pleinement rempli leur objectif qui était de rivaliser avec le leader invaincu de Ligue 1. Avec une équipe remaniée, sans Sud-Américain dans le onze de depart, le PSG a affiché un déchet technique inhabituel dans la construction et ses jambes semblaient bien lourdes après son stage au Qatar.

Ce dont les Wasquehaliens ont profité pour se créer les meilleures occasions au cours du premier quart d'heure. Leur capacité à se projeter en contre et à sortir proprement les ballons à impressionner au cours du premier acte, tout autant que leur bloc sans faille. Mais les minutes passant, ils ont décliné physiquement et fini par reculer. C'est dans un temps fort parisien qu'ils ont logiquement cédé, le PSG se contentant de ce petit but pour assurer sa place au tour suivant. Mais Wasquehal n'a vraiment pas à rougir. Bien au contraire.

Le film du match
7eme minute Première opportunité de la rencontre pour Akli. Au bout d'un contre superbement mené par les Nordistes, le milieu de Wasquehal se présente seul face à Sirigu. Mais il se précipite trop au moment de conclure et manque le cadre.

8eme minute Jeu à trois entre Kurzawa, Ibrahimovic et Matuidi, ce qui permet au dernier des Bleus de s'infiltrer dans la surface nordiste. Le milieu des Bleus retrouve en retrait Ibrahimovic, dont le tir du gauche est repoussé par un défenseur de Wasquehal devant son but.

12eme minute A.Diakité profite d'une passe mal assurée d'Aurier pour s'échapper côté gauche, avec au passage un contre favorable face à Kimpembe. L'attaquant de Wasquehal repique dans l'axe et trouve Bouardja. Sirigu se détend sur sa droite pour repousser le ballon.

15eme minute Matuidi lance Kurzawa dans la profondeur sur l'aile gauche. L'ancien Monégasque déborde et adresse un centre devant le but parfait vers Augustin, qui manque le ballon au moment de le pousser au fond de ses filets.

24eme minute A une trentaine de mètres plein axe, Rabiot déclenche une balle en profondeur aérienne tendue vers Augustin, oublié par la défense nordiste. La reprise de l'attaquant formé au PSG est mal ajustée et passe au-dessus du but.

26eme minute Enorme occasion pour le PSG. Augustin se joue de Qrita et bute sur R.Samson, parfaitement sorti à sa rencontre. Le ballon revient sur Augustin, qui sert Verratti en retrait. Le tir de l'Italien est repoussé par Loore, venu se sacrifier. Dans un troisième temps, Rabiot prend sa chance sans parvenir à trouver le cadre.

35eme minute Nouveau débordement de Kurzawa sur le côté gauche. Il adresse un centre tendu qu'Ibrahimovic coupe au premier poteau d'une reprise du plat du pied droit. Mais le Suédois manque le cadre à bout portant, alors que R.Samson était battu.

44eme minute Servi à une trentaine de mètres du but adverse, Ibrahimovic se retourne et arme une frappe sèche sans élan. Elle laisse R.Samson sur place, mais passe à quelques centimètres de la lucarne nordiste.

60eme minute (0-1) Après une longue séquence de conservation parisienne dans le camp nordiste, Verratti déclenche un centre depuis la droite. Ibrahimovic s'impose dans les airs et profite de la sortie manquée de R.Samson pour pousser tranquillement le ballon au fond de la tête.

63eme minute Encore une phase de possession parisienne aux abords de la surface de Wasquehal. Au terme de l'action, Lucas prend sa chance du droit d'un tir croisé. Cela contraint R.Samson à se coucher sur sa droite pour repousser la tentative du Brésilien.

86eme minute Mauvaise relance de la défense de Wasquehal, ce dont profite Marquinhos. Dans un angle difficile, le Brésilien tente un lob sur R.Samson. Le gardien nordiste se met parfaitement sur le reculoir et s'offre une belle envolée pour maintenir les siens dans le match.

90eme minute+2 Une dernière opportunité pour le PSG. Après une relance propre depuis leur propre surface de réparation, les Parisiens trouvent Augustin dans le camp nordiste. Le jeune attaquant du PSG défie Goret, l'efface facilement d'un crochet et tire du gauche dans un angle fermé. R.Samson s'interpose du pied.

Les joueurs à la loupe
Wasquehal

Une journée cruelle pour R.SAMSON. Le gardien nordiste a longtemps repoussé l'échéance en multipliant les parades. Mais sa mauvaise appreciation sur un centre de Verratti a précipité la défaite de son équipe. Impérial dans les duels et toujours dans l'anticipation, QRITA a rendu une excellente copie. Son comportement a déteint sur un GORET qui a fait parler son placement pour récupérer les miettes. Futur joueur de Niort, BOUARDJA s'est énormément dépensé sur le front de l'attaque et son jeu de déviation s'est révélé précieux. Positionné en soutien, A.DIAKITE a amené son impact physique, sa capacité à conserver le ballon dos au but étant impressionnante.

Si BENDAOUD n'a pas toujours fait preuve de justesse, AKLI s'est impose comme la rampe de lancement des attaques rapides de Wasquehal. SEDSAOUD a réalisé un match très intéressant sur le plan offensif, tout en laissant trop d'espaces à Kurzawa dans son dos. A contrario, G.CABAYE a mieux bloqué son couloir, mais a souffert pour apporter le danger dans le camp adverse. PLANQUE et LOORE ont démontré qu'ils avaient tout de latéraux modernes des deux côtés du terrain. PSGIBRAHIMOVIC n'a vraiment pas réalisé son meilleur match de la saison, tant il est apparu sans inspiration et mal habile dans ses tentatives. Et pourtant, c'est lui qui a sorti le PSG du piège, avec la complicité du gardien adverse. Avec celle aussi de VERRATTI, omniprésent durant toute la rencontre et toujours menaçant par sa qualité dans les transmissions. Très actif comme à son habitude, MATUIDI a créé de nombreux décalages en première période et tenté de secouer ses partenaires. Si RABIOT aurait pu être décisif sur des transversales ajustées, il a globalement manqué de concentration et d'implication.

STAMBOULI s'est efforcé de jouer juste, à défaut de prendre des risques. Parisien le plus menaçant pendant la première demi-heure, AUGUSTIN aurait dû mettre son équipe à l'abri avec plus d'efficacité. KURZAWA aurait ainsi d'avoir au moins une passe décisive à son actif et cela aurait couronné une prestation d'ensemble solide. AURIER n'en a pas fait autant et n'a pas poursuivi sur sa lancée de 2015. T.MOTTA et KIMPEMBE sont restés sérieux d'un bout à l'autre de la rencontre, tout comme un SIRIGU appliqué, même s'il a encore étalé certains de ses défauts, dans le jeu au pied par exemple.

Monsieur l'arbitre au rapport
Toujours bien placé, Mickael Lesage a laissé les amateurs mettre l'intensité nécessaire pour créer les conditions de l'exploit et a maîtrisé les débats de la première à la dernière minute. Du travail très bien fait.

Ça s'est passé en coulisses…
- Laurent Blanc avait choisi de laisser au repos certains de ses joueurs sud-américains (Angel Di Maria, Edinson Cavani, Javier Pastore, Thiago Silva, David Luiz). Kevin Trapp avait été également laissé hors du groupe, Salvatore Sirigu étant titulaire pour cette rencontre et Nicolas Douchez sur le banc des remplaçants.

- Messaoud Bouardja disputait son dernier match avec Wasquehal. L'attaquant nordiste s'est engagé courant décembre avec Niort et rejoindra les Chamois après ce match. Bouardja a marqué sept buts et délivré quatre passes décisives lors de la première moitié de saison en CFA.

- Christophe Delmotte a donné le coup d'envoi fictif de la rencontre. L'ancien Lensois et Lyonnais évoluait à Wasquehal lors du 32eme de finale de Coupe de France entre le club nordiste et le PSG en 1991. Les Parisiens s'étaient alors imposés 1-0 sur un penalty de Safet Susic.

La feuille de match
Coupe de France (32eme de finale) / WASQUEHAL – PSG : 0-1
Stadium Nord (10 000 spectateurs environ) Temps froid - Pelouse correcte Arbitre : M.Lesage (7) Buts : Ibrahimovic (60eme) pour le PSG Avertissements : Loore (82eme) pour Wasquehal Expulsion : Aucune Wasquehal

R.Samson (cap) (6) – Planque (6), Goret (6), Qrita (7), Loore (5) – Akli (6), Bendaoud (5) - Sadsaoud (6), A.Diakité (6) puis Tekendo (57eme), G.Cabaye (5) puis T.Fernandes (78eme) – Bouardja (5) puis Nadji (87eme) N'ont pas participé : S.Oliveira, Lefrançois, Souga-Zoa, Regouine Entraîneur : C.Da Cruz

PSG Sirigu (5) – Aurier (5), Kimpembe (6), T.Motta (6), Kurzawa (6) – Stambouli (5), Verratti (7), Matuidi (6) puis Marquinhos (80eme), Rabiot (4) puis Lucas (58eme) - Augustin (4), Ibrahimovic (cap) (5) N'ont pas participé : Douchez (g), Y.Meité, Ongenda, Nkunku, Maxwell Entraîneur : L.Blanc

 
14 commentaires - Le PSG se contente du strict minimum
  • Séance de décrassage pour le PSG ! Pas de blessé, pas de boulot pour le kiné ce soir ! 77% de possession de balle pour Paris, 23% et aucune occasion de but pour les nordistes ! Certes ça ne devait pas sentir la sueur dans le vestiaire parisien, mais le job est fait, tout est dit !

    blurred. Pas d'occasion pour les nordiste??? Tu as de la merde dans les yeux ,où tu été encore à là buvettes ivrogne l,car les première occasion ont été nordiste et bien dommage qu'elle est frôler le poteau ,une victoire à l'arracher sans briller comme d'ab ,on verra contre Chelsea

    Manque de bol laucou19, un, j'ai une très bonne vue, deux, j'ai vu tout, e match , trois, je ne bois aucun alcool, quatre les stats, sont incontestables et parlent pour moi, et enfin, pour terminer, me concernant, l'orthographe ça va pas trop mal merci !!!!

  • Pas transcendants certes mais en coupe l'essentiel est de se qualifier quelque soit l'adversaire, au besoin aux tirs au but.Demander aux remois battus ce qu'ils en pensent. Pour les plus anciens demander donc aux Verts battus en finale de CE par un Bayern moyen ce jour là après avoir dominé le match

    a frootmaning : je ne cherche aucune excuse d'autant que du PSG comme des autres clubs je me fous comme de ma première chemise . Je rappelle juste une simple réalité sportive quel que soit le sport: l'essentiel est de gagner.
    D'ailleurs vous êtes d'accord avec moi puisque vous parlez toujours des autres clubs que français toujours gagnants par rapport aux français toujours perdants. Quant aux travailleurs afghans exploités par le quatar....je me souviens de mon marathon de Munich en 2012 ou on avait mis sur le long du parcours des groupes de travail turcs encadrés pour applaudir les participants , mis là comme des travailleurs obligés à se les peler dans le froid alors qu'ils n'en avaient rien à foutre de la course

  • MATCH PITOYABLE DU PSG . ILS SONT RIDICULES

    Sesserf, vous avez raison, mais pour les fanatiques des mercenaires du foot Francais, je rajouterais ceci :
    A vaincre sans péril, l'on triomphe sans gloire....
    Prenez vous çà dans la figure........

    tu trouves, regarde d'autres équipes jouer au ballon est tu vas tomber de haut !!!!

  • budget psg 500 millons d'euros
    budget ES wasquehal 390.000 euros

    la difference 1-0 sur le terrain
    il faudrait peut etre penser à baisser le salaire mensuel des joueurs du PSG qui mensuellement est largement et tous cumulés est superieur au budget du club de CFA

    On sent bien dans tes propos que t'a jamais mis les pieds sur un terrain de foot

    Oui.....le nez dans les bandes dessinées ,peut-être......

    Un salaire au départ et une prime au but marqué. Les parigots ils ont fait un tout petit match, même si je suis jugé pour un gas qui n'a pas foulé une pelouse;

    désolé pour toi squirrel, mais j'ai certainement passé plus d'heures sur un terrain de foot que toi, disons un minimum de 14 heures par semaine pendant quelques années que ce soit en tant que joueur ou d'arbitre et j'ai eu l'avantage de jouer contre des internationaux espagnols dans un tournoi
    Dieu-Merci a tout à fait raison dans son commentaire
    Pour les gars qui ont l'ame du foot du moins pour eux, regardez les grands d'europe en coupe et comparez les au psg qui gagne timidement un match et apres on pourra discuter foot

    A squirrel, il y a une difference entre avoir joué et avoir été à la buvette dans le stade, l'effort physique n'est pas le meme

  • Le psg avec beaucoup de remplaçants a gagner sans se fatiguer, pourquoi faire un score fleuve, l'important c'est de gagner.

    enfin le minimum syndical !

    Moi j'ai vu que des titulaires ,bravo à wasqual et pauvre quataris qui pourtant avais promis un score fleuve ,je rigole ils ont frôler le ridicule,mais reste ridicule allez chelsea

    3 remplacants c'est vrai que cela fait beaucoup, le reste étant des titulaires ou sirigu qui pour moi est superieur au titulaire en place
    ne cherchez pas de fausses excuses, ils n'ont pas été bons un point c'est tout

    peut -être mais ils ont gagné...

    sans se fatiguer !!! allez lire l'article de Matuidi qui signale avoir eu beaucoup de mal devant une vaillante équipe de Wasquehal . Donc vos excuses du genre "sans se fatiguer" arrêtez de nous les sortir à chaque médiocre prestation du PSG. Soyez honnêtes au moins !!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]