Coupe de France (Finale) : Ça passe dans la douleur pour le PSG contre Angers

Coupe de France (Finale) : Ça passe dans la douleur pour le PSG contre Angers©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le samedi 27 mai 2017 à 23h15

Grâce à un but contre son camp d'Issa Cissokho dans les arrêts de jeu, le Paris Saint-Germain a battu Angers et remporte la Coupe de France. Une victoire dans la douleur, mais Unai Emery peut souffler.

Le debrief
Ce fut dans la douleur, mais le Paris Saint-Germain a assuré l'essentiel de l'affiche de samedi soir contre Angers. Alors que l'on se dirigeait vers la prolongation, le club de la Capitale a fait la différence dans les arrêts de jeu sur un CSC d'Issa Cissokho (91eme) et remporte la Coupe de France. Le SCO est loin d'avoir démérité (Nicolas Pépé a trouvé le poteau en première période), mais les coéquipiers de Thiago Silva ont fini par s'imposer à l'usure. Il s'agit de leur onzième victoire dans cette épreuve (un record). Un trophée qui permet à l'écurie de Nasser Al-Khelaïfi de terminer cet exercice sur une bonne note. Malgré la perte du titre de champion de France et la « remuntada » subie au Camp Nou, les Parisiens ont limité la casse, mais il faut tout de même s'attendre à de nombreux mouvements dans les prochaines semaines.

Alors que plusieurs cadres sont annoncés sur le départ, le deuxième de Ligue 1 attend un nouveau directeur sportif (Antero Henrique) qui pourrait être tenté de changer de coach, même si cette Coupe de France pourrait être synonyme de permanence pour Unai Emery, le successeur de Laurent Blanc. Le nom de Jorge Jesus (Sporting Portugal) est évoqué avec insistance depuis quelques jours, mais l'ancien coach du FC Séville n'a pas rendu les armes. On a pu s'en rendre compte face aux Angevins, même si le scénario a été cruel pour les troupes de Stéphane Moulin qui pourront tout de même s'appuyer sur cette rencontre pour l'avenir.
Le film du match
9eme minute
Lancé sur le côté droit par Verratti, Aurier contrôle, pénètre dans la surface du SCO et centre en direction de Cavani, mais Letellier intervient pour détourner le danger. Le gardien angevin repousse près de son poteau gauche avec une manchette du bras droit.

12eme minute
Di Maria lance parfaitement Matuidi. Trouvé dans la surface du SCO, le Tricolore reprend sans contrôle de l'extérieur du pied gauche, mais Letellier est vigilant. Le gardien angevin intervient du bras droit sur cette tentative à ras de terre de l'ancien joueur de Saint-Etienne et de Troyes.

15eme minute
Di Maria remet ça avec une passe pour Cavani. Très légèrement décalé sur le côté droit de la surface angevine, l'Uruguayen tente sa chance du pied droit, mais Letellier est parfaitement sorti pour détourner le danger. Gros début de match du dernier rempart du SCO !

27eme minute
A la suite d'un ballon mal renvoyé par la défense parisienne, Pépé contrôle plein axe aux vingt mètres et enchaîne avec une reprise de volée du pied gauche. Cette frappe termine sur la base du poteau gauche d'Areola, qui était largement battu. L'action continue avec un centre pour R.Thomas, seul dans la surface du PSG. Le défenseur central du SCO reprend tranquillement de la tête, mais sa tentative termine sur le gardien parisien.

44eme minute
Décalé sur le côté droit, Aurier déclenche un centre-tir qui ne trouve pas preneur. Cavani est trop court pour intervenir et marquer de près devant Letellier. Idem concernant Matuidi.

56eme minute
Idéalement servi par Verratti, Matuidi est à la lutte avec I.Traoré sur le côté gauche de la surface du SCO. Le Tricolore contrôle comme il peut et tente sa chance de manière acrobatique du pied gauche, mais Letellier est une nouvelle fois à la parade.

84eme minute
Contre-attaque parisienne après une perte de balle de Santamaria. Lancé dans la profondeur, Cavani résiste à I.Traoré et frappe du pied droit aux dix-huit mètres. Le ballon passe légèrement à côté du poteau gauche de Letellier.

91eme minute (0-1)
Dernier corner pour le PSG. Di Maria se charge de le frapper côté droit et son centre est repris au premier poteau par... I.Cissokho. A la lutte avec Matuidi, l'ancien Nantais trompe son propre gardien et offre la victoire aux Parisiens.
Tops et flops


TOP 3

Formé au Paris Saint-Germain, LETELLIER n'a pas raté ses retrouvailles avec le club de la Capitale. Alors que sa défense a connu des trous d'air, le gardien angevin a été décisif sur des tentatives de Cavani (15eme) ou encore de Matuidi (56eme). Le numéro 30 ne pouvait rien faire sur le CSC d'Issa Cissokho.

Averti en première période après une altercation avec Pépé et avec Mangani, DI MARIA a été à l'origine d'une bonne partie des occasions du Paris Saint-Germain. L'Argentin a beaucoup bougé pour créer des brèches dans la défense du SCO. Ardemment courtisé par l'Inter Milan, l'ancien joueur du Benfica Lisbonne, du Real Madrid et de Manchester United termine cette saison clairement mieux qu'il ne l'avait débuté. C'est lui qui frappe le corner qui amène le CSC du SCO.

Associé à Blaise Matuidi et Thiago Motta, VERRATTI est apparu en jambes sur la pelouse du Stade de France. Alors que les Angevins lui ont laissé la place pour organiser le jeu, l'ancien joueur de Pescara a régalé avec quelques ouvertures dont il a le secret. Dommage que ses coéquipiers aient manqué de réussite dans le dernier geste. A noter aussi la bonne performance de Blaise Matuidi, présent à la récupération et en soutien de ses attaquants.



FLOP 3

Aligné à la pointe de l'attaque angevine, DIEDHIOU a connu une soirée délicate pour cette finale de la Coupe de France. Bien pris par pris la charnière Marquinhos - Thiago Silva, l'ancien joueur de Clermont et de Sochaux n'a pas trouvé la solution ce samedi. Logiquement remplacé par Jonathan Bamba (63eme), le Sénégalais a notamment manqué d'explosivité pour espérer faire la différence.

En l'absence de Thomas Meunier, c'est AURIER qui était titulaire sur le côté droit de la défense parisienne et l'Ivoirien n'a pas profité de l'occasion pour rattraper son retard. Présenté comme un partant potentiel lors du Mercato d'été, l'ancien Lensois et Toulousain a peut-être disputé son dernier match avec le club de la Capitale et celui-ci ne restera pas dans les annales. La balle est visiblement dans le camp du président Nasser Al-Khelaïfi. Idem concernant Thiago Motta, aussi décevant face au SCO.

Préféré à Javier Pastore et Lucas Moura pour débuter la rencontre, DRAXLER a confirmé sa mauvaise passe des dernières semaines. Transparent, l'ex-sociétaire de Schalke et de Wolfsburg n'est pas parvenu à peser sur cette affiche. Sans surprise, l'international allemand a été remplacé par El Flaco au cœur de la seconde période.
Monsieur l'arbitre au rapport
Quelques décisions fortes et une rencontre globalement maîtrisée de la part de M.Bastien. Et ceci malgré quelques altercations entre les vingt-deux acteurs de la rencontre.
La feuille de match
Coupe de France (Finale) / Angers - PSG : 0-1
Stade de France (80 000 spectateurs environ)

Temps chaud - Pelouse en bon état

Arbitre : M.Bastien (6)

But : I.Cissokho (91eme csc) pour le PSG

Avertissements : Diedhiou (57eme) et I.Traoré (68eme) pour Angers - Di Maria (40eme) et Aurier (45eme+3) pour le PSG

Expulsion :  Aucun



Angers

Letellier (8) - I.Cissokho (4), I.Traoré (4), R.Thomas (7), Manceau (5) - Ndoye (cap) (4) Santamaria (4) puis Bérigaud (93eme), Mangani (6) - Pépé (5) puis Tait (84eme), Diedhiou (4) puis J.Bamba (63eme), Toko Ekambi (6)

N'ont pas participé : Petric (g), Sunu, Pavlovic, Tait, Capelle
Entraîneur : S.Moulin



PSG

Areola (6) - Aurier (4), Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (7), Maxwell (5) - Verratti (6), Thiago Motta (4), Matuidi (7) - Di Maria (7), Cavani (5), Draxler (5) puis Pastore (72eme)

N'ont pas participé : Trapp (g), Kimpembe, Rabiot, Lucas, Guedes, Lo Celso
Entraîneur : U.Emery

 
21 commentaires - Coupe de France (Finale) : Ça passe dans la douleur pour le PSG contre Angers
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]