Brandao sort Bastia d'un mauvais pas

Brandao sort Bastia d'un mauvais pas©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 2 janvier

A Sedan, Bastia est parvenu à poursuivre sa route en Coupe de France. Mais les Corses n'ont rien montré et peuvent remercier Brandao qui a débloqué une situation particulièrement périlleuse pour les siens.

Le debrief
Avant d'entrer sur la pelouse de Louis-Dugauguez ce samedi soir, les Bastiais ont pu observer l'humiliation subie par Reims à Chambly, ou la difficulté rencontrée par Troyes à Dunkerque, deux autres formations de National. Est-ce ce qui a tétanisé le club corse pendant une heure ? Sans doute. Car face à Sedan, les coéquipiers de Gaël Danic n'ont pas été en mesure d'allumer la moindre étincelle pendant plus d'une heure de jeu, face à une formation ardennaise décomplexée et plus disposée à jouer en passant par les côtés. Mais sur un terrain rendu difficile par la pluie tombée sans discontinuer, l'expérience bastiaise a fait la différence (le physique aussi, certainement), et c'est finalement Brandao, à peine entré en jeu, qui a délivré Bastia d'une tête puissante. Dans le temps additionnel, Gaël Danic a doublé la mise d'une frappe lointaine, et le Sporting rejoint les seizièmes de finale de la Coupe de France. Sans briller. Car sans plusieurs arrêts de Leca, Sedan aurait pu revenir au score en fin de partie. Mais le club corse n'était pas venu pour séduire. Après tout ce samedi soir, ce n'est que sa première victoire à l'extérieur cette saison. De quoi se contenter aisément de ce court succès.

Le film du match
7eme minute Sur un centre dans la surface bastiaise, la défense corse ne parvient pas à se dégager correctement. Renvoyé plein axe, le ballon parvient jusqu'à Rocchi qui arrive lancé et frappe fort, mais Leca est à la parade !

33eme minute Côté droit, Goba se sert de l'appel de Rocchi pour faire la différence en repiquant dans l'axe. Après avoir éliminé Cioni, l'attaquant sedanais frappe entre les jambes de Fofana mais son tir échoue juste à côté du but de Leca.

65eme minute (0-1) But de Bastia ! Brandao, qui vient d'entrer, marque sur son premier ballon en en catapultant le ballon de la tête sur un centre de Diallo au point de penalty.

72eme minute Leca sauve ses coéquipiers ! Sur un petit centre bien senti, Camacho saute plus haut que tout le monde dans la surface bastiaise et place une bonne tête, mais le gardien corse claque au-dessus de sa barre.

73eme minute Encore un arrêt de Leca ! Cette fois, le gardien corse met un terme à un joli numéro d'Oudrhiri dans la surface bastiaise, et dégage le ballon en corner.

86eme minute But refusé pour Sedan ! Après un coup-franc envoyé dans la surface sedanaise, la défense corse n'arrive pas à se dégager. Dans les airs, Leca est légèrement bousculé et manque sa prise de balle, mais l'arbitre accorde un coup-franc à Bastia.

88eme minuteBrandao fait le plus dur en éliminant la défense adverse sur sa prise de balle, mais plein axe, le Brésilien manque complètement son face à face avec Maeyens, en tirant largement au-dessus...

90eme minute (0-2)But de Bastia ! Alors que Sedan se rue à l'attaque depuis plusieurs minutes, Danic crucifie les Ardennais en contre. L'ancien Lyonnais prend le ballon sur la droite, revient sur son pied gauche, et marque d'une très belle frappe lointaine hors de portée de Maeyens.

Les joueurs à la loupe
Sedan Meilleur buteur du club la saison dernière en CFA, GODA est plus en difficulté cette saison, et n'a pas trouvé la faille malgré une belle activité face à Bastia. A ses côtés, en attaque, ROCCHI a été le plus dangereux en se créant une grosse occasion en début de match. Match plus discret de LEROY. Dans un système en 3-5-2, on notera le très bon match de DIBASSY dans le couloir gauche. Contraint de céder sa place après un quart d'heure de jeu, le capitaine DURAND a pu apprécier la bonne entrée de OUDRHIRI au milieu. Défensivement, la défense à trois CAMACHO-GARCIA-WACHTER a bien contenu les rares assauts bastiais, mais a manqué de promptitude sur le premier but adverse, laissant Brandao lui passer devant pour ouvrir le score de la tête, devant un MAEYENS peu inquiété dans son but le reste du temps. BastiaDans le jeu, Bastia a été d'une faiblesse affligeante ce samedi soir. La faute en grande partie à NGANDO, responsable de l'animation et trop absent. Pas mieux pour DANIC, lui aussi assez discret jusqu'à ce coup de canon du gauche dans le temps additionnel. Le jeune ROMAIN, très en vue en fin d'année dernière, n'a pas réussi à apporter le danger offensivement, tout comme RASPENTINO, fantomatique à la pointe de l'attaque. Entré à l'heure de jeu, BRANDAO a marqué sur son premier ballon avant de manquer un but tout fait vingt minutes plus tard ! A la récupération, la paire S.FOFANA-L.COULIBALY n'est pas la plus à blâmer, mais elle s'est seulement contentée de gratter quelques ballons, sans apporter le surnombre en se projetant. Dans le couloir gauche, match très pénible pour IS.DIALLO, qui aurait pu être expulsé, mais qui s'est rattrapé en délivrant un centre parfait sur le but de Brandao. Dans l'axe, match difficile également pour MODESTO et SQUILLACI qui ont tenu bon mais ont souffert. A droite, CIONI a bien relevé la tête au retour des vestiaires après un premier acte laborieux. Hormis une relance au pied hasardeuse, LECA a réussi un très bon match. 

Monsieur l'arbitre au rapport
Un carton jaune sorti dès la 2eme minute de jeu à l'encontre de Ngando a suffi à M.Schneider pour asseoir son autorité. Mais en seconde période, il aurait pu expulser Diallo, déjà averti en première période, et auteur d'un tacle très en retard. En fin de match, l'arbitre a refusé un but à Sedan. Au ralenti, la situation parait confuse et le contact avec Leca léger. Mais les Sedanais n'ont pas vraiment protester…

La feuille de match
COUPE DE FRANCE (32emes de finale) / SEDAN – BASTIA : 0-2
Stade Louis-Dugauguez (9 500 spectateurs) Temps pluvieux – Pelouse difficile Arbitre : M.Schneider (4) Buts : Brandao (65eme) et Danic (90eme) pour Bastia Avertissements : Ngando (2eme), Is.Diallo (34eme), Modesto (53eme) et L.Coulibaly (69eme) pour Bastia Expulsion : Aucune Sedan Maeyens (5) – Camacho (5), Garcia (5), Wachter (5) – Vardin (5) puis Lavenant (75eme), Durand (cap) (non noté) puis Oudrhiri (21eme, 6), Simothé (5), Dibassy (6) - Goba (6), Rocchi (5), Leroy (4) puis Laplace-Palette (57eme) N'ont pas participé : N'Diaye (g), D.Fernandes, Honoré, Correa Entraîneur : D.Legoff

Bastia Leca (7) – Cioni (4), Modesto (cap) (4), Squillaci (4), Is.Diallo (5) puis Djiku (68eme) – S.Fofana (5), L.Coulibaly (4), Romain (4) puis Maboulou (80eme), Ngando (4), Danic (5) - Raspentino (3) puis Brandao (61eme) N'ont pas participé : Vincensini (g), Jebbour, Houri Entraîneur : G.Printant

 
0 commentaire - Brandao sort Bastia d'un mauvais pas
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]