Lille a perdu le Nord

La Coupe de France, c'est fini pour Eden Hazard et le Losc. (Reuters)

La Coupe de France, c'est fini pour Eden Hazard et le Losc. (Reuters)

La Coupe de France, c’est fini pour Lille. Le tenant du titre s’est incliné en huitièmes de finale, sur la pelouse de Valenciennes (2-1), lors d’un derby du Nord qui s’est joué pour quelques centimètres. En revanche, Montpellier et le Gazelec Ajaccio poursuivent l'aventure.

Tenant du titre, Lille a été éliminé en huitièmes de finale de la Coupe de France, mercredi, après sa défaite face àValenciennes (2-1). Si les Lillois ont dominé une bonne partie du match, ils ont finalement cédé sur deux contres valenciennois, concrétisés par Dossevi (71e) et Aboubakar (78e), tandis que Roux a réduit l'écart (88e), en vain. Dans le temps additionnel, Béria a cru offrir l’égalisation à son équipe mais les arbitres ont jugé que le ballon n’était pas entré, contrairement au but d’Aboubakar validé quelques minutes plus tôt. Les images semblent leur donner raison.

"On voulait aller au bout de cette Coupe. Je pense qu'on a beaucoup péché dans la finition, on aurait dû marquer avant", a déploré le défenseur lillois Mathieu Debuchy, au micro de France 3. Éliminés de toutes les compétitions annexes, les hommes de Rudi Garcia vont désormais pouvoir se concentrer uniquement sur la Ligue 1.

Ça passe pour Montpellier
Montpellier n'a pas tremblé sur le terrain de Châteauroux en l'emportant 2-0. Olivier Giroud et Younès Belhanda ont fait trembler les filets. A noter que la Berrichonne a fini à 10 après l'exclusion de Rémi Fournier.

Le Gazelec saisit sa chance
Une équipe du CFA en moins. Mercredi soir, le GFCO Ajaccio, formation de National, s'est imposé sans souci devant la Jeanne d'Arc de Drancy (2-0), grâce à Verdier et Colloredo. Après l'élimination du club de Seine-Saint-Denis, Bourg-Péronnas (CFA), qui recevra l'OM à Saint-Etienne, est désormais la plus petite équipe.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Campeão ! Reds dingues de lui Une Coupe, et champagne ! Sacré Paul Elles sont arrivées
à lire aussi