Coupe de France - 16emes de finale : Bordeaux et Lille font le travail à la maison, Lens s'en va par la petite porte

Coupe de France - 16emes de finale : Bordeaux et Lille font le travail à la maison, Lens s'en va par la petite porte©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 31 janvier 2017 à 20h07

Bordeaux et Lille ont composté mardi leur billet pour les 8emes de finale de la Coupe de France, en dominant respectivement Dijon (2-1) et Nantes (1-0) à domicile. Strasbourg ne s'est pas laissé surprendre par le Poiré-sur-Vie (0-1), contrairement à Lens à Bergerac (2-0).

Deux vainqueurs de la Coupe de France dans les années 2010 seront au rendez-vous des 8emes de finale de la compétition. Bordeaux, qui a gagné le trophée en 2013, et Lille, qui avait réalisé le doublé avec le championnat en 2011, ont validé leur qualification à domicile mardi dans des duels 100% L1. Les Girondins se sont défaits difficilement de Dijon (2-1). Gaëtan Laborde a inscrit le but de la victoire dans le temps additionnel (90eme+2). Une frayeur que les hommes de Jocleyn Gourvennec auraient pu s'épargner s'ils avaient concrétisé l'une de leurs nombreuses balles de break après l'ouverture du score de Malcom (53eme). Mais Loïs Diony, passé par le centre de formation de Bordeaux, a bien cru jouer un mauvais tour à son ancien club en égalisant sept minutes après son entrée en jeu (83eme). Sauf que le DFCO a craqué dans les tout derniers instants de la rencontre.
Un penalty de Corchia et ça passe pour Lille
De son côté, Lille a conclu sa folle journée sur le front du Mercato (cinq arrivées officialisées ce mardi) par une victoire étriquée sur Nantes (1-0). Bousculés par des Canaris décidément rassérénés par l'arrivée de Sergio Conceiçao sur le banc, les Nordistes s'en sont sortis sur un penalty de Sébastien Corchia (81eme). Dernier club de L1 engagé ce mardi en fin d'après-midi, Lorient doit disputer la prolonger sur le terrain de Châteauroux (2-2). Les Merlus ont été menés deux fois au score, et sont revenus à chaque fois, par Jimmy Cabot puis Cafu.
Strasbourg au service minimum chez le Poiré-sur-Vie
La première sensation des 16emes de finale de Coupe de France est venue de Dordogne, où Bergerac a sorti Lens (2-0). Le club de CFA, leader du groupe A dans son championna, a sorti l'actuel dauphin de Brest en L2 et l'a fait avec autorité. Sébastien Bouscarrat (38eme) et Grégory Covin (48eme) ont marqué les deux buts de ce succès, contre des Nordistes qui en sont désormais à trois défaites de rang toutes compétitions confondues. Strasbourg s'est contenté du service minimum au Poiré-sur-Vie, pensionnaire de DH et Petit Poucet de la compétition. Une réalisation de Vincent Gragnic (10eme) a suffi au bonheur d'Alsaciens mis sur le reculoir par la fougue des locaux en seconde période. Niort a moins tremblé pour éliminer Sarreguemines, club de CFA2 (0-3). A noter enfin que Quevilly-Rouen a sorti Marseille-Consolat dans une confrontation d'équipes de National (3-0). Réduits à dix dès la sixième minute, les Provençaux ont craqué dans la dernière demi-heure, où les Normands ont claqué leurs trois buts de la soirée.

 
2 commentaires - Coupe de France - 16emes de finale : Bordeaux et Lille font le travail à la maison, Lens s'en va par la petite porte
  • il y a vraiment un gros problème de défense à Lens (10 encaissés en 4 rencontres - 5 marqués) ?

  • Bravo BERGERAC ! De la part d'un ancien des Enfants de France. En 1963, le dernier club rencontré était Toulouse (défaite 2 à 0 )
    Il faudra dire aux journalistes que les gens de BERGERAC sont des PERIGORDINS et non...PERIGOURDINS !!!! C'est Périgueux les périgourdins...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]