(32emes de finale) : Guingamp n'a pas tremblé

(32emes de finale) : Guingamp n'a pas tremblé©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 3 janvier

Guingamp a composté dimanche son billet pour les 16emes de finale de la Coupe de France aux dépens de Chantilly, club de Division d'Honneur.

Voilà une victoire qui ne peut pas faire de mal à Guingamp. Mal en point en championnat, après une série de cinq défaites consécutives qui l'a plongé dans la zone rouge, l'En Avant a débuté l'année 2016 par un succès facile à Chantilly en 32emes de finale de la Coupe de France (0-4). Les Costarmoricains ont mis 45 minutes avant de mettre la machine en route face au pensionnaire de Division d'Honneur et ont accéléré le tempo après la reprise. Sloan Privat (49eme), Thibault Giresse (64eme), Yannis Salibur (71eme) et Jimmy Briand (75eme) y sont tous allés de leur réalisation, histoire de faire le plein de confiance avant de se replonger dans le quotidien du championnat. Ce sera dimanche prochain, avec un déplacement à Marseille.

COUPE DE FRANCE / 32EMES DE FINALE Samedi 2 janvier 2015 GFC Ajaccio – Sainte-Marie (DH Réunion) : 2-0Buts : Larbi (32eme) et Mayi (82eme) pour GFC Ajaccio Le Blanc-Mesnil (DH) – Nantes : 0-2Buts : Thomasson (40eme) et Adryan (69eme) pour Nantes Dunkerque (National) – Troyes : 3-4 (ap)Buts : Fofana (12eme), Cvitkovic (63eme) et Tchokounte (94eme) pour Dunkerque - Pi (5eme et 116eme), Thiago (49eme) et Camus (96eme, sp) pour Troyes

Chambly (National) – Reims : 4-1Buts : Louisy-Daniel (6eme, 9eme et 43eme) pour Chambly - De Préville (89eme, sp) pour Reims

Entente SSG (CFA) – Toulouse : 0-5Buts : Ben Yedder (18eme), Trejo (32eme), Braithwaite (37eme et 56eme) et Somalia (54eme) pour Toulouse

Racing Besançon (CFA2) – Angers : 1-3Buts : Grand (86eme) pour Besançon - Is.Traoré (6eme), N'Doye (17eme) et Diers (67eme) pour Angers

Pagny-sur-Moselle (CFA2) – Sochaux (L2) : 0-2Buts : Caceres (7eme et 25eme) pour Sochaux

Granville (CFA2) – Laval (L2) : 2-1Buts : Theault (13eme) et Mghinia (29eme) pour Granville - Nazon (71eme) pour Laval

Moulins (CFA) – Niort (L2) : 1-2Buts : Cuvier (20eme) pour Moulins - Ndoh (6eme) et Roye (43eme) pour Niort Sedan (National) – Bastia : 0-2Buts : Brandao (65eme) et Danic (90eme) pour Bastia

Dimanche 3 janvier 2015Lorient – Tours (L2) : 3-2 (ap)Buts : Waris (26eme), Philippoteaux (57eme) et Jeannot (99eme) pour Lorient - Tandia (50eme) et Belkebla (64eme) pour Tours Fréjus-Saint-Raphaël (National) – Bordeaux : 2-3Buts : Gendrey (32eme et 54eme) pour Fréjus - Diabaté (36eme et 77eme) et Rolan (92eme) pour Bordeaux Wasquehal (CFA) – PSG : 0-1But : Ibrahimovic (59eme) pour le PSG Epernay (CFA2) – Montpellier : 0-1But : Yatabaré (62eme) pour Montpellier Limoges (CFA2) – Lyon : 0-7Buts : Cornet (2eme et 37eme), Beauvue (50eme), Ghezzal (57eme et 61eme), Darder (71eme) et Tolisso (76eme) pour LyonRaon-L'Etape (CFA2) – Saint-Etienne : 1-1 (3-4 TAB)Buts : Clauss (58eme) pour Raon-L'Etape - Maupay (21eme) pour Saint-Etienne Sarreguemines (CFA2) – Valenciennes (L2) : 1-0But : M'Barki (20eme) pour Sarreguemines Annecy (CFA2) – Evian TGFC (L2) : 1-3 (ap)Buts : Dechene (43eme) pour Annecy - Keita (31eme et 95eme, sp) et Campanharo (105eme) pour Evian  Volvic (DH) – AC Ajaccio (L2) : 0-1But : Toudic (84eme) pour Ajaccio Mulhouse (CFA) – Bourg-en-Bresse (L2) : 1-3Buts : pour Mulhouse - Boussaha (3eme), Berthomier (25eme) et Sane (76eme) pour Bourg-en-Bresse Chantilly (DH) – Guingamp : 0-4Buts : Privat (49eme), T.Giresse (64eme), Salibur (71eme) et Briand (75eme) pour Guingamp

Amiens AC (CFA) – Lille : 0-1 (mt)But : J.Tallo (41eme sp)

Saint-Omer (DH) - Boulogne-sur-Mer (Nat) : 1-1 (mt)Buts : Carney (45eme sp) pour Saint-Omer - Argelier (16eme) pour Boulogne-sur-Mer

18h00 : Monaco – Saint-Jean-Beaulieu (DHR) 20h45 : Caen – Marseille

Lundi 4 janvier 2015 20h45 : Nice – Rennes

 
1 commentaire - (32emes de finale) : Guingamp n'a pas tremblé
  • Arrétez de vous foutre de notre gueule Guingamp n'a pas temblé Guingamp 1ére Division Chantilly division d'honneur en quoi la victoire de Guingamp mérite un titre pareil dans la logique il n'y a rien de plus normal alors que Chantilly arrivait à ce stade de la compétition chapeau. Car les joueurs de Chantilly retrouve le boulot "le vrai" en usine ou ailleurs et la paye en fin mois ne se compte pas en milliers d'euros.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]