Lorient

L2 (J3) : Lorient et Nancy... Un faux-départ, mais pas de panique

L2 (J3) : Lorient et Nancy... Un faux-départ, mais pas de panique©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le 14 août

Lorient et Nancy attendent toujours une première victoire cette saison en L2 avant d'affronter respectivement Châteauroux (18h45) et Nîmes (20h45) lundi lors de la troisième journée. Mais en Bretagne comme en Lorraine, les deux relégués de L1 ne s'inquiètent pas de ce faux-départ.

Il est grand temps de lancer la machine. Placés parmi les favoris logiques dans la course à la montée en L1, où ils évoluaient la saison dernière, Lorient et Nancy restent en quête d'un premier succès en L2 cette saison. Voilà pourquoi ils joueront déjà gros lundi en clôture de la 3eme journée, les Merlus recevant Châteauroux au Moustoir (18h45) et les Lorrains se déplaçant à Nîmes (20h45). Même si une nouvelle contre-performance n'aurait rien de rédhibitoire si tôt dans la saison, il serait de bon ton pour les deux équipes de glaner un premier succès pour éviter d'entretenir une spirale négative.
Lorient : Une question de finition
Un petit but en deux journées de championnat, Lorient peine jusqu'à maintenant à faire fructifier ses bonnes prestations. Tout est pourtant en place, entre le jeu développé par les Merlus sous la houlette de Mickaël Landreau et le potentiel offensif d'une équipe qui ne manque pas de joueurs offensifs de talent (Marveaux, Cabot, Bouanga, Danic). Mais il manque d'un pur buteur, que n'est pour l'instant pas Gaëtan Courtet, alors que Majeed Waris est toujours dans l'effectif, le temps de régler son départ. Mais Denis Bouanga, qui reste sur des prêts successifs à Strasbourg puis à Tours, ne s'inquiète pas pour autant. « Il faut être encore plus agressif, a-t-il appelé de ses vœux sur le site officiel du FCL. On joue bien, on a des qualités, mais pour le moment, il nous manque juste ce réalisme offensif. On travaille quotidiennement pour le retrouver. J'espère que nous pourrons faire le nécessaire contre Châteauroux. »

La Berrichonne sera le deuxième promu à se présenter dans le Morbihan, après Quevilly-Rouen en ouverture (1-1). « Ce sera le même style de match, a anticipé Bouanga. En Ligue 2, tout le monde peut l'emporter. On prend les matches les uns après les autres. Mais on aura à cœur de remporter ce match. » Surtout que Lorient a bon espoir d'avoir lancé sa saison avec sa qualification pour le 2eme tour de la Coupe de la Ligue arrachée aux tirs au but contre Laval (1-1, 4-3 TAB). A défaut d'une victoire dans le jeu, les Merlus ont pris un bon bol de confiance. A confirmer dès lundi. « Cette qualification va faire du bien à tout le monde. J'espère maintenant que nous allons entamer une série positive. C'est important pour la suite de la saison. »
Nancy : Pas un problème de mental
Une défaite à Orléans, barragiste heureux en mai dernier (3-1), et un nul à domicile contre Niort (0-0), qui avait lutté jusqu'au bout pour assurer son maintien la saison passée : Nancy avait un début de saison à sa portée, il n'en a pas profité. Il n'a même pas eu droit à un match de Coupe de la Ligue dans la semaine pour se rassurer, le SC Bastia ayant été disqualifié de la compétition après avoir été déchu de son statut professionnel. Alors Nancy aborde son déplacement à Nîmes sans grands repères, avec un effectif encore sujet aux mouvements, à l'image de l'arrivée d'Alaeddine Yahia ce week-end. « Ce n'est pas un problème de mental, a assuré Benoît Pedretti sur le site officiel de l'ASNL. Quand une équipe est reléguée, son effectif met du temps à se créer. Beaucoup de joueurs partent et arrivent jusqu'à la fermeture du Mercato le 31 août. On ne peut donc bien commencer à travailler que pendant la trêve internationale de septembre. Le problème est que cinq journées se seront alors déjà disputées dans ce championnat de Domino's Ligue 2. Ça fait beaucoup de points ! »

Les Lorrains doivent vite commencer à engranger pour ne pas laisser déjà partir le wagon de tête. Mais ce ne sera pas simple aux Costières, contre une équipe qui est une habitué de la L2, où elle a passé neuf des dix dernières saisons. « C'est une formation qui possède déjà ses repères dans ce championnat, a souligné Pedretti. Ils mettent de l'impact, marquent des buts et sont difficiles à jouer. Cela fait quelques années qu'ils flirtent avec le podium. Leur tour arrivera un jour, car ils travaillent bien, progressent chaque saison et parviennent à conserver leurs meilleurs joueurs. C'est un vrai outsider dans ce championnat. » « Vu leur connaissance de ce championnat et leur régularité, je les place plutôt parmi les favoris, a même confirmé Pablo Correa en conférence de presse. Ils ont gardé les mêmes caractéristiques que les années précédentes. Il faudra donc d'abord savoir résister, car on ne doit pas oublier que l'on joue chez eux, mais aussi réussir à les contrarier pour obtenir un résultat. »

 
1 commentaire - L2 (J3) : Lorient et Nancy... Un faux-départ, mais pas de panique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]