La Russie démarre la Coupe des Confédérations par une victoire

La Russie démarre la Coupe des Confédérations par une victoire©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 17 juin 2017 à 18h54

La Russie a battu la Nouvelle-Zélande samedi pour son premier match de la Coupe des Confédérations.

De nombreuses interrogations entouraient le niveau réel de la Russie à un an de la Coupe du Monde 2018 qu'elle organise. Et ce n'est pas ce match inaugural de la Coupe des Confédérations, entre la Sbornaya et la Nouvelle-Zélande, qui permettra de lever les doutes. Non pas que les Russes aient eu toutes les peines du monde à s'en sortir face aux Kiwis. Mais plutôt que ces derniers ont étalé leurs faiblesses et ont été incapables d'offrir une vraie opposition au pays hôte, facile vainqueur (2-0).

Néanmoins, les hommes de Chechesov ont montré de belles choses avec une défense à trois solide et appliquée dans la relance, des combinaisons de jeu au sol rapides et efficaces, et surtout un duo d'attaquant très intéressant. Smolov et Poloz ont donné le tournis à la défense néo-zélandaise pendant 90 minutes, profitant de l'alignement parfois douteux de cette dernière. C'est pourtant le défenseur Vasin qui a failli ouvrir le score mais sa tête a atterri sur le poteau des All Whites (7eme). Dans la foulée, Smith a repoussé sur sa ligne une petite frappe de Poloz (9eme). Dans tous les bons coups, l'attaquant de Rostov aurait dû bénéficier d'un penalty au quart d'heure de jeu, mais ni l'arbitre de centre, ni l'arbitre vidéo n'ont bronché. Tant pis, Poloz a rangé sa rancœur et s'est illustré en donnant un magnifique ballon à Glushakov quinze minutes plus tard. Lancé, le milieu russe a lobé Marinovic et a vu Boxall marquer contre son camp en tentant d'empêcher le ballon de rentrer (31eme).

Toujours aussi inoffensifs, se contentant d'envoyer des longs ballons sur le géant Wood, les Néo-Zélandais n'ont rien montré au retour des vestiaires. La Russie a tenté de doubler la mise mais a buté sur un Marinovic plus inspiré en deuxième période. D'abord avec un double arrêt face à Poloz puis Erokhin (48eme), puis sur une nouvelle frappe de l'attaquant de Rostov (53eme). C'est à vingt minutes du terme que les locaux se sont définitivement mis à l'abri, Smolov reprenant à bout portant un centre à ras de terre de Samedov (69eme). Quant à Akinfeev, le gardien russe, il a dû attendre le dernier quart d'heure pour aller renifler l'odeur du gazon. Sur une belle frappe de Thomas des 20 mètres, le capitaine de la Russie s'est déployé de tout son long pour empêcher les Kiwis de réduire l'écart. Avec cette victoire, les hommes de Chechesov prennent la tête du groupe A avec trois points. Mercredi, la Russie entrera cette fois dans le vif du sujet face au Portugal.

 
0 commentaire - La Russie démarre la Coupe des Confédérations par une victoire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]