Coupe des Confédérations (1er tour) : Le Chili remercie Sanchez et Vidal

Coupe des Confédérations (1er tour) : Le Chili remercie Sanchez et Vidal©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le dimanche 18 juin 2017 à 22h29

Le Chili s'est imposé au forceps ce dimanche face au Cameroun (2-0) pour son entrée en lice dans la Coupe des Confédérations.?

Le Chili s'est imposé au forceps ce dimanche face au Cameroun (2-0) pour son entrée en lice dans la Coupe des Confédérations, grâce à des buts tardifs d'Arturo Vidal (81eme) et d'Eduardo Vargas (91eme). Brouillons dans la finition tout au long de la rencontre, les hommes de Juan Antonio Pizzi peuvent remercier Alexis Sanchez. S'il n'a pas marqué, le joueur d'Arsenal, absent du onze de départ pour une douleur persistante à la cheville, a fait un bien fou après son entrée en jeu (58eme). C'est lui qui a délivré un centre parfait pour Arturo Vidal dont l'impact physique a fait la différence sur le duel de la tête avec Teikeu (1-0, 81eme).
La vidéo refuse un but accordé à Vargas, puis lui accorde un but refusé !
Cette ouverture du score a longtemps fui les équipiers de Gary Medel. Dès la première minute de la rencontre, Eduardo Vargas a trouvé le poteau de Fabrice Ondoa. Le gardien camerounais de la réserve du FC Barcelone a ensuite été solide sur plusieurs interventions, notamment face à Jose Fuenzalida (4eme). Eduardo Vargas est quant à lui passé par toute les émotions. L'attaquant des Tigres de Monterrey s'est montré maladroit face au but (41eme) puis a vu l'arbitre slovène M. Skomina lui refuser un but grâce à l'assistance vidéo pour un hors-jeu extrêmement limite mais bien existant (46eme). Il a dû patienter jusqu'aux derniers instants et un nouveau passage par l'assistance vidéo pour enfin célébrer son but qu'il doit en grande partie à... Alexis Sanchez, à l'initiative de l'action (2-0, 91eme).
Le Chili met la pression sur l'Allemagne
Les Camerounais, fébriles au milieu de terrain, auraient pu s'en sortir grâce aux pointes de vitesses de Vincent Aboubakar et Benjamin Moukandjo. Contrairement à la rencontre en phases de poules de la Coupe du Monde 1998 (1-1) - unique confrontation entre les deux pays avant ce soir - le Cameroun a cédé. Les champions d'Afrique ont manqué de liant et de précision dans le dernier geste. Au milieu de terrain, le Marseillais Zambo Anguissa s'est démené mais a trop souvent pêché sur le plan technique, à l'image. Les Lions devront absolument battre les Australiens jeudi, à 17h. Le Chili, en plus d'avoir mis en confiance ses stars et d'être rassuré sur l'état de santé de Sanchez, met la pression sur l'Allemagne.

 
1 commentaire - Coupe des Confédérations (1er tour) : Le Chili remercie Sanchez et Vidal
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]