Un scandale avant les barrages retour ?

Un scandale avant les barrages retour ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 14 novembre 2017 à 16h13

Par la voie de sa fédération, le Honduras a accusé l'Australie de l'avoir espionné lors de son entraînement en vue du barrage retour pour la Coupe du monde 2018.

L'Australie est-elle dans de sales draps ? A quelques heures d'un barrage retour de haute importance pour la Coupe du monde 2018 après le nul de l'aller (0-0), les Socceroos ont été pointés du doigt par leur adversaire, le Honduras. Par le biais des réseaux sociaux, la fédération hondurienne de football a dénoncé une tentative d'espionnage de l'Australie. A l'aide d'un drone, le barragiste de la zone Asie aurait filmé tout l'entraînement des Honduriens. «L'Australie espionne les entraînements officiels du Honduras avec un drone, ce qui met mal à l'aise l'équipe et la délégation hondurienne». Une technique qui n'a pas plu à Jorge Luis Pinto, le sélectionneur du Honduras, mécontent de voir sa tactique exposée au grand jour. A la veille du barrage, ni la Fédération australienne de foot ni la FIFA n'ont réagi.
 
0 commentaire - Un scandale avant les barrages retour ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]