On a cherché à déstabiliser les Vénézuéliens

On a cherché à déstabiliser les Vénézuéliens©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 12 octobre 2017 à 12h28

Avant son dernier match des éliminatoires du Mondial 2018, la sélection vénézuélienne a reçu l'étrange visite de jeunes femmes, censées les déstabiliser. Peine perdue puisque la Vinotinto s'est imposée contre le Paraguay.

Tous les moyens sont bons pour aller au Mondial 2018. C'est ce qu'ont dû se dire les membres de la sélection vénézuélienne. Bon dernier de la zone Amérique du Sud pour la qualification au Mondial 2018, le Vénézuéla ne présentait pas de danger majeur au Paraguay alors que ce dernier jouait encore une place de barragiste.

Pourtant, les Vénézuéliens ont reçu une drôle de visite la veille de la rencontre à Asuncion. « Nous avons reçu la visite de femmes dans notre hôtel, la veille du match, a avoué le sélectionneur, Rafael Dudamel à la presse locale. Cela nous a fait beaucoup rire parce que je ne sais pas qui les a envoyées. Je pense qu'ils les ont bien choisies. »

Les coéquipiers de Salomon Rondon (West Bromwich Albion) n'ont pas succombé au charme de ces ravissantes femmes - « Il y avait un bon casting, mais heureusement, il n'y a pas eu de tentations. » - et ont même réussi à décrocher la victoire et priver leurs adversaires d'un possible barrage.

 
0 commentaire - On a cherché à déstabiliser les Vénézuéliens
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]