MLS : Les étoiles africaines (J6)

MLS : Les étoiles africaines (J6)©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le mardi 12 avril 2016 à 11h37

La sixième journée de MLS s'est avérée fructueuse pour plusieurs joueurs africains jouant à différentes positions, tant en attaque qu'en défense. Un palmarès de choix donc et dans toutes les phases du jeu.

C.J. Sapong (Ghana - Philadelphia Union)
L'attaquant américano-ghanéen avait manqué d'opportunisme contre le Chicago Fire la semaine précédente et cela coûté cher à son équipe. Mais cette fois contre Orlando City FC, il a su profité d'une bourde du défenseur Rafael Ramos, qui a mal dégagé un centre dans la surface, pour inscrire son troisième but de la saison dès la deuxième minute de jeu. Si le match a été serré au point que l'Union a eu besoin d'un but à la 90eme minute pour triompher (2-1), Sapong est demeuré également une menace constante dans la surface pendant une bonne partie du match, en plus d'être une cible de choix sur les ballons aériens.

Gershson Koffie (Ghana - New England Revolution)
De retour comme titulaire après avoir purgé sa suspension pour carton rouge, le milieu défensif ghanéen s'est mis en évidence dans toutes les facettes du jeu face au Toronto FC. Non seulement il a su amorcé la séquence menant au but de son coéquipier Kelyn Rowe à la 14eme minute, mais il a réalisé six interceptions contre les Reds, en plus de réussir 92% de ses passes et d'obtenir deux bons tirs au but dans un match nul de 1-1. L'excellence de sa performance lui a permis d'être choisi dans l'équipe d'étoiles de la semaine en MLS.
 
Fanendo Adi (Nigeria - Portland Timbers)
Les champions en titre 2015 n'ont pas le début de saison espéré, mais l'attaquant nigerian semble enfin avoir trouvé la constance recherché par son entraîneur. Face au Los Angeles Galaxy et leurs joueurs désignés vedettes, Adi a encore trouvé le fond des filets à la 52eme minute grâce à une belle frappe de balle exécutée tout en souplesse, pour battre le gardien Brian Rowe. Ce quatrième but en cinq matchs confirme pour le moment Adi en tête des meilleurs buteurs africains en MLS pour 2016, en même temps qu'il procure un précieux point à l'extérieur face à un adversaire de sa division (score final 1-1).

Hassoun Camara (Sénégal - Impact Montréal)
Après une saison 2015 difficile en raison de blessures qui lui ont fait perdre son poste de titulaire, le défenseur franco-sénégalais est en progression constante depuis qu'il a pris la relève du Camerounais Ambroise Oyongo au poste de latéral droit. Pour sa troisième titularisation consécutive, Camara s'est non seulement signalé par son jeu défensif de qualité face au Columbus Crew, mais il a su s'imposer physiquement en attaque en inscrivant un premier but depuis le 24 juillet 2011 en reprenant solidement de la tête un corner tiré à la 48eme minute. L'Impact n'a jamais plus regardé en arrière par la suite et l'a remporté sans équivoque 2-0 contre les finalistes de 2015, tandis que l'ancien du SC Bastia a reçu le titre de joueur du match, éclipsant du même coup son homonyme du Crew, l'attaquant Kei Kamara, invisible durant tout le match.

"Sunny" Stephen Obayan (Nigeria - Real Salt Lake)
Il n'a pas connu un match parfait, mais dans le duel opposant Le Real Salt Lake au Colorado Rapids où le brio en défense était à l'honneur pour les deux équipes, "Sunny" a eu son mot à dire dans la victoire des siens 1-0 par la qualité de son jeu en récupération et en relance. L'acharnement et talent du Nigérian sur la pelouse comme milieu relayeur explique en bonne partie pourquoi le Real Salt Lake demeure encore le seul club sans défaites en 2016, au point où le voilà devenu un titulaire indispensable et un joueur apprécié des supporters du club.

Quincy Amarikwa (Nigeria - San Jose Earthquakes)
L'attaquant américano-nigérian s'est littéralement transformé en meneur de jeu pour les San Jose Earthquakes, ce qui lui a permis de rejoindre Koffie au sein de l'équipe d'étoiles de la semaine en MLS. Ses deux passes décisives ont permis aux siens d'obtenir un match nul inespéré en territoire ennemi contre le FC Dallas (2-2) et d'envoyer le message aux autres clubs que les Earthquakes sont à prendre au sérieux dans la division Ouest.

Mathieu Lemée, à Montréal

 
0 commentaire - MLS : Les étoiles africaines (J6)
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]