Mexique - Tigres : André-Pierre Gignac raconte comment il a crié pendant FC Barcelone-PSG

Mexique - Tigres : André-Pierre Gignac raconte comment il a crié pendant FC Barcelone-PSG©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 25 avril 2017 à 22h05

André-Pierre Gignac s'est confié à la version mexicaine du magazine Life and Style sur sa haine du PSG, assurant qu'il préférerait « mourir plutôt que d'y signer ». L'attaquant des Tigres décrit aussi la folie qui l'a envahi quand le FC Barcelone a réussi sa « remuntada » contre Paris début mars.



André-Pierre Gignac est un homme entier, qui ne fait jamais semblant et qui manie rarement la langue de bois. Sa première interview accordée à un media mexicain a fait honneur à la réputation qu'il s'était taillée en Europe. L'attaquant des Tigres y a évoqué sa haine du PSG, lui qui avait l'OM au cœur depuis son enfance avant d'y évoluer pendant cinq saisons (2010-15). « Je hais purement le Paris Saint-Germain, a souligné Gignac dans un entretien accordé à la version mexicaine du magazine Life and Style. Je préférerais mourir plutôt que d'y signer. Si le PSG m'offrait dix fois plus d'argent, ça ne changerait rien. » A tel point que l'ancien Toulousain et Lorientais n'a pas caché sa joie quand le FC Barcelone a réussi sa « remuntada » face aux Parisiens en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions (6-1). « Vous ne pouvez pas savoir comment j'ai crié sur le sixième but. J'ai gueulé, couru, tout... Ma femme a eu peur. » Dès le coup de sifflet final, Gignac avait même chambré ostensiblement le PSG via les réseaux sociaux.

Gignac : « J'ai fait mon temps en sélection »
Pas interrogé sur un éventuel retour à Marseille, le natif de Martigues (31 ans) évoque néanmoins son envie de terminer sa carrière au Mexique. Quant à son avenir en équipe de France, il se veut lucide : « J'ai fait mon temps en sélection. Avec les jeunes qui sont arrivés, je crois que les Bleus sont bien armés. » A croire que sa 36eme sélection, honorée contre les Pays-Bas en octobre (0-1), restera à jamais la dernière de sa carrière internationale. Gignac a aussi rendu un hommage appuyé à Marcelo Bielsa, qu'il a côtoyé pendant une saison à l'OM. « C'est monsieur football. Une révélation. C'est un génie, même s'il t'use. A Marseille, c'est une légende. » Ce n'est certainement pas le cas d'« APG », qui figure dans la catégorie juste en-dessous. Même s'il fait toujours ce qu'il faut pour se rappeler aux bons souvenirs des supporters marseillais par ses déclarations.
 
80 commentaires - Mexique - Tigres : André-Pierre Gignac raconte comment il a crié pendant FC Barcelone-PSG
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]