Mexique : André-Pierre Gignac nie avoir frappé un journaliste

Mexique : André-Pierre Gignac nie avoir frappé un journaliste©Media365
A lire aussi

Antoine Delplanque, publié le mercredi 31 mai 2017 à 16h50

André-Pierre Gignac se serait bien passé de ce coup de publicité.

André-Pierre Gignac se serait bien passé de ce coup de publicité. Après avoir suscité la polémique en refusant d'aller chercher sa médaille après la défaite des Tigres en finale du championnat mexicain, l'attaquant international français de 31 ans est accusé de s'en être pris physiquement à un journaliste, en le frappant dans le dos. Cependant, rien ne peut affirmer que l'ancien joueur de Lorient, de Toulouse et de Marseille l'ait réellement frappé puisque aucune image ou vidéo ne le prouve.
Gignac dément et répond sèchement
Visiblement outré d'une telle accusation, le Français aux 36 sélections (et sept buts) avec les Bleus a répondu au journaliste en question sur son compte Twitter. Un message qui ne cache pas une certaine rancœur. « Tu es un put... de menteur. Si je t'avais frappé, tu serais encore au sol crois-moi ! Qu'est-ce que tu veux ? Tromper ton monde ? Plus de followers ? Tu ne peux pas comprendre la tristesse et la colère d'un joueur qui perd une finale. »
Gignac : « Si je dois partir, je partirais »
Après s'être imposé comme une star du football mexicain, André-Pierre Gignac est attendu à chacune de ses sorties, aussi bien sportives que médiatiques. En ce qui concerne la presse, le buteur tricolore a un avis assez tranché et il ne s'en cache pas. Elle pourrait même être une des raisons d'un éventuel départ. « Je ne suis pas parfait, j'ai beaucoup de défauts et si, à cause de la presse je dois partir, je partirais, a expliqué le natif de Martigues. Je suis lassé d'entendre des mensonges. » Nul doute que certaines écuries européennes seraient ravies de l'accueillir pour l'aider à oublier  son malheur. Son nom a d'ailleurs récemment été cité du côté de la Süper Lig turque.


 
 
0 commentaire - Mexique : André-Pierre Gignac nie avoir frappé un journaliste
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]