Les 5 plus grandes surprises de l'Euro

Les 5 plus grandes surprises de l'Euro©Media365
A lire aussi

Martin Casamatta, publié le mardi 05 juillet 2016 à 07h27

Après le magnifique parcours de l'Islande, on vous propose de revivre les 5 plus grandes surprises de l'histoire de l'Euro.

La victoire de la Tchécoslovaquie en 1976

1976 l'année de la Tchécoslovaquie mais aussi d'un joueur : Panenka. La Tchécoslovaquie, est l'équipe surprise des demi-finales. Surtout face aux Pays-Bas de Johann Cruyff, on ne donne aucune chance au pays organisateur. Pourtant contre toutes attente et une victoire 3-1 après prolongation, c'est bien les Tchécoslovaques qui se qualifient pour la finale. Et ils affrontent la grande Allemagne de l'Ouest, tenante du titre et championne du Monde. Un match qui ira aux tirs aux buts, Hoeness manque le cadre et c'est alors que Panenka créa la légende d'un geste sublime. La naissance d'un mythe.

Le Danemark vainqueur de l'Euro 1992. 

C'est une performance que l'on est pas prêt de revoir. En effet, pour cet Euro 92 en Suède, les Danois ne sont même pas qualifiés. Heureusement (ou malheureusement pour d'autres), le Danemark est finalement invitée à la suite du désistement de la Yougoslavie. Après avoir battu la France en phase de poule, le Danemark élimine les Pays-Bas, aux tirs aux but lors de la demi-finale. Avant de finir de la plus belle des manières en battant l'Allemagne 2-0 en finale. Un véritable conte de fée.

La Grèce triomphante de 2004.

Un conte de fée un peu moins beau, certes, mais tout aussi efficace. La Grèce et son jeu ultra défensif remporte l'Euro 2004 au Portugal. Dans un groupe de la mort avec l'Espagne, le Portugal (à domicile) et la Russie, les Grecs parviennent à sortir de cette poule pour aller affronter la France en quart de finale. Et c'est Angelo Charisteas qui crucifie les français. Score final 1-0. Le score fétiche pour les hommes Otto Rehhagel puisque ce sera le même en demi face à la République Tchèque puis en finale face au Portugal. L'apologie du réalisme.

La Russie 2008

C'est la belle histoire de cet Euro austro-suisse. La Russie emmené par la révélation Andreï Arshavin, va parvenir à se hisser au stade des demi-finales. Dans la poule du tenant du titre grec, de l'Espagne et de la Suède, les Russes vont s'en sortir malgré une sévère défaite 4-1 en ouverture face aux Espagnols. En quart, ils affrontent le Pays-Bas et grâce à deux buts en prolongations, la Russie se hisse dans le dernier carré. Stupeur. Mais face à l'émergence d'une des plus belles équipes de l'Histoire, la Russie va logiquement s'incliner face à l'Espagne, future gagnante. La plus belle performance du football russe depuis l'URSS.

L'Islande 2016

Certes, elle n'a pas le parcours des autres équipes présentes dans ce top, mais l'Islande 2016 possède également une belle histoire. Pour sa première compétition internationale, la petite île de l'Atlantique qui a battu par deux fois les Pays-Bas en éliminatoires, va créer la sensation en France. Après 2 nuls et une victoire en poule, l'Islande se hisse en 8e , une qualification historique pour un pays qui ne compte que 100 joueurs pros et 323 000 habitants. Mieux, mené 1-0 par l'Angleterre en 8e, les Islandais vont finalement l'emporter 2-1. Créant ainsi un tremblement de terre outre-Manche. Mais à bout physiquement, l'Islande va rendre les armes 5-2 face à une France euphorique. Cela reste malgré tout historique.

 
0 commentaire - Les 5 plus grandes surprises de l'Euro
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]