Le clan madrilène vole au secours de Piqué

Le clan madrilène vole au secours de Piqué©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 10 juin 2017 à 23h40

La rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone a des répercussions sur la sélection nationale. Pourtant, les joueurs essayent d'étouffer le problème à l'image de Dani Carvajal qui n'a pas hésité à prendre la défense de Piqué après le match contre la Colombie mercredi.

Julen Lopetgui n'est pas épargné depuis sa prise de fonction de la sélection espagnole en août dernier. Non pas sur le terrain puisque l'Espagne est invaincu sous les ordres de l'ancien coach de Porto (2014-janv 2016) mais bien en dehors. La Roja est embarquée, selon les médias ibériques, dans une tourmente sur fond de rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Gérard Piqué et Sergio Ramos, compère en défense centrale en sélection, n'hésitent pas à s'envoyer des piques par médias interposés lorsqu'ils sont en club. Pourtant, en sélection, tout semble revenir à la normal malgré des propos qui vont souvent loin comme des sous-entendus de corruption envers les arbitres de Liga de la part de Piqué. Au moment de fêter le titre de champion d'Espagne, Dani Carvajal et d'autres membres madrilènes de la Roja n'ont pas hésité à s'en prendre au Barcelonais à travers des chants. Plutôt que de rajouter de l'huile sur le feu, Piqué avait joué la carte de l'apaisement. « Je ne suis pas énervé par ces chants, c'est normal, ils sont heureux et célèbrent leur titre. J'ai parlé avec Carvajal. Ce n'est pas la peine qu'il me demande pardon, c'est normal ».

Une façon pour le Blaugrana de sous-entendre qu'il aurait certainement fait pareil si le Barça avait été champion. Il n'empêche que, malgré les succès continentaux avec la Roja, Piqué a vu sa cote sombrer auprès des supporters espagnols, qui lui reprochent ses sorties médiatiques ainsi que son soutien à l'indépendance catalane. Une fois de plus, le public ne s'est pas fait prier pour siffler le défenseur central lors du match amical contre la Colombie (2-2). Et contre toute attente, les joueurs du Real ont choisi de prendre la défense de leur « meilleur ennemi », Carvajal en tête. « Piqué est un joueur qui a tout donné pour la sélection, il s'est déchiré pour cette équipe. En plus il a déjà porté le brassard de capitaine. C'est un joueur fantastique. J'espère que les gens ne le siffleront plus parce qu'il ne le mérite pas et parce quand on siffle l'un des nôtres, c'est comme si on nous sifflait tous ». Cette sortie a au moins le mérite de montrer qu'en apparence, l'ambiance semble être au beau fixe au sein de la Roja.

 
0 commentaire - Le clan madrilène vole au secours de Piqué
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]