L1 : Le tableau d'honneur (J35)

L1 : Le tableau d'honneur (J35)©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le lundi 01 mai 2017 à 13h50

La 35eme journée de Ligue 1 a vu Nice donner une leçon au PSG et Monaco s'envoler en tête. Buteur virevoltant avec Metz, le Sénégalais Ismaïla Sarr a resplendi. Retrouvez comme chaque lundi notre sélection des Africains les plus en vue.

Ismaïla Sarr (Sénégal - Metz)
Il avait prévenu avant le match, il savait désormais à quoi s'attendre dans le derby lorrain. le jeune produit de Génération Foot en a bien pris la mesure, tant il a éclaboussé celui de samedi par sa classe. Chacune de ses accélérations a mis au supplice la défense nancéienne, obligée de commettre la faute ou de subir sa pointe de vitesse, comme elle l'a fait sur son rush de soixante mètres amenant l'ouverture du score. Inspiré et au service du collectif, l'ailier messin a un truc en plus.

Nabil Dirar (Maroc - Monaco)
Préféré à Almamy Touré pour la réception de Toulouse, le Marocain a fait le boulot, et même mieux que cela avec une jolie passe décisive sur le troisième but des siens.

Habib Maïga (Côte d'Ivoire - Saint-Etienne)
En difficulté en première période, le jeune Ivoirien devait s'habituer à un poste inhabituel de latéral gauche. Souvent pris dans son dos, il est monté en puissance face à des Guingampais qui attaquaient quasi-exclusivement sur son côté. S'il n'a pas été étincelant, sa bonne volonté dans une situation compliquée mérite d'être soulignée.

Guy-Roland Ndy Assembe (Cameroun - Nancy)
Sans lui, Nancy aurait fait le court voyage pour rentrer au bercail avec les valises bien plus lourdes. Auteur de plusieurs arrêts remarquables, le gardien de l'ASNL a validé le choix de Pablo Correa de lui redonner le statut de numéro 1 dans la hiérarchie des gardiens pour la fin de la saison. Un atout précieux dans l'opération maintien.

Mehdi Abeid (Algérie - Dijon)
Il a forcément du déchet dans une équipe forcée à aller vite vers l'avant à la récupération, mais l'ancien de Newcastle est clairement devenu indispensable dans l'entrejeu dijonnais. Métronome du milieu de terrain bourguignon, l'Algérien touche un maximum de ballons, dont beaucoup sont distillés avec intelligence.

Jean-Michaël Seri (Côte d'Ivoire - Nice)
Le petit milieu de terrain a encore récité une partition de très haut niveau dans l'entrejeu. Pendant la première heure, il a ratissé à tout-va, s'est occupé de la relance avec une facilité bluffante pour se sortir du pressing parisien et a mis son équipe dans le bon sens dans tout ce qu'il a fait. Quand son équipe a abandonné le ballon, il a bouché les trous pour son intelligence dans le placement. Taille patron.

 
0 commentaire - L1 : Le tableau d'honneur (J35)
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]