L1 : Le tableau d'honneur (J30)

L1 : Le tableau d'honneur (J30)©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le lundi 20 mars 2017 à 15h45

La 30eme journée de Ligue 1 a vu Monaco et le PSG engranger en tête. Buteur avec Nice, l'Ivoirien Jean-Michaël Seri s'est distingué. Retrouvez comme chaque lundi notre sélection des Africains les plus en vue.

Jean-Michaël Seri (Côte d'Ivoire - Nice)
Auteur d'un but fantastique, synonyme de point ramené de Nantes (1-1), le milieu de terrain ivoirien a orienté le jeu comme à son habitude en tentant de relancer proprement dans les pieds de ses partenaires. Sa technique a permis aux Niçois de sortir la tête de l'eau pendant leurs temps faibles.

Opa Nguette (Sénégal - Metz)
Entré au relais d'un Ismaïla Sarr sorti sur blessure, le néo-international sénégalais est resté dans le tempo imposé par son compatriote. L'ancien Valenciennois a mis le feu dans son couloir à chacune de ses accélérations, tout en travaillant à la récupération du ballon en ne comptant pas ses replacements défensifs.

Famara Diedhiou (Sénégal - Angers)
Entré peu avant l'heure de jeu, le Sénégalais n'avait pas pu véritablement s'entraîner cette semaine et Stéphane Moulin lui avait préféré la vitesse de Toko Ekambi au coup d'envoi. Mais l'avant-centre a signé sa présence d'un but exceptionnel. Un solo digne des meilleurs dribbleurs du championnat et qui n'a pas été sans rappeler les mouvements d'un certain Ronaldinho, toutes proportions gardées, face à ces mêmes Guingampais il y a quelques années de cela. Quant au Franco-Ivoirien Jonathan Bamba, sa performance (un but et une passe décisive) mérite d'être signalée, tant l'ex-Stéphanois a apporté par sa vitesse et sa percussion.

Abdul Majeed Waris (Ghana - Lorient)
Avec deux passes décisives, il a été l'un des grands artisans de la "remontada" lorientaise à Nancy (2-3). Par ses appels et sa vitesse, le Ghanéen est à l'origine du réveil des Merlus en servant parfaitement Moukandjo. Et le Black Star a eu la lucidité en toute fin de match pour servir Mvuemba.

Mexer (Mozambique - Rennes)
Entrer à la 11eme minute de jeu pour remplacer un partenaire blessé et réaliser une intervention décisive quatre minutes plus tard, cela compte toujours beaucoup au moment de faire les comptes. Le Mozambicain qui n'avait plus joué en L1 depuis le 28 janvier, a réalisé un match plein. Avec le Franco-Ivoirien Joris Gnagnon, le défenseur central, très serein n'a rien laissé passer.

Serge Aurier (Côte d'Ivoire - PSG)
Titularisé à l'occasion de la réception de l'OL, il a répondu présent. Très solide défensivement dans les duels face à Depay ou Fekir, l'Ivoirien a eu quelques soucis de replacement en première période, mais il a rapidement réagi. Quand il déboule dans son couloir droit, il fait des dégâts considérables. Morel a dégusté.

 
0 commentaire - L1 : Le tableau d'honneur (J30)
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]