Impact Montréal : Drogba revient hanter Chicago

Impact Montréal : Drogba revient hanter Chicago©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le dimanche 17 avril 2016 à 20h04

L'attaquant ivoirien de l'Impact Montréal Didier Drogba avait ouvert son compteur en MLS l'an dernier avec un triplé contre le Chicago Fire. En déplacement dans la ville des vents pour la septième journée du Championnat 2016, le joueur désigné et ex-marseillais est revenu hanter ce même club. Compte-rendu.

Après les rumeurs entourant sa possible retraite et son désir de jouer à Montréal lors du mercato hivernal, Didier Drogba n'avait pas fait grand chose depuis le début de la saison pour rassurer les partisans de l'Impact ; l'ivoirien ayant refusé de jouer 4 des 5 premiers matchs disputés sur terrain synthétique afin d'éviter d'aggraver un problème au genou suite à une blessure subie à Chelsea en 2014. Si le onze montréalais a su prouver qu'il pouvait gagner des matchs sans sa superstar, il a pu compter sur elle samedi en fin d'après-midi pour rassurer ses supporters en soutirant une belle victoire sur le terrain du Chicago Fire (1-2), lanterne rouge en 2015 nettement mieux partie en 2016 avec une séquence de quatre matchs sans défaite.

CAMARA SE FAIT VOLER, IGBOANANIKE OUVRE LE BAL

Bien que Drogba soit sur le banc pour le début du match, l'Impact n'avait aucun mal à s'assurer la possession du ballon. À la 11eme minute, le défenseur franco-sénégalais Hassoun Camara croyait bien avoir inscrit son second but de la saison sur un coup franc de Kyle Bekker, mais voyait sa tête récupérée par miracle sur la ligne de buts et dégagée par le défenseur du Fire Jonathan Campbell. Jouant la contre-attaque, les joueurs de Chicago voyaient leur stratégie porter ses fruits avant la demi-heure. Alors que le défenseur central de l'Impact Victor Cabrera se mettait en danger en anticipant mal une relance du Fire, l'attaquant et ailier nigérian Kennedy Igboananike, assumant grandement la relève offensive en l'absence du ghanéen David Accam blessé, en tirait profit sur le flanc gauche pour exécuter une belle frappe enroulée au second poteau et inscrire déjà un troisième but cette saison (29eme, 1-0).

L'Impact ne baissait cependant pas les bras en première mi-temps, sauf que l'animation offensive manquait de créativité pour faire bouger le bloc défensif du Fire. Sur un autre coup franc, Dominic Oduro ratait une belle occasion de réaliser l'égalisation. Légèrement démarqué dans la surface, l'attaquant ghanéen voyait le ricochet sur un joueur du Fire tomber à ses pieds, mais son tir manquait le cadre de peu (36eme).

DROGBA FAIT SON ENTRÉE ET LE VENT TOURNE

Si Chicago est surnommé la ville des vents, ceux-ci peuvent tourner à n'importe quel moment. De retour sur la pelouse pour la seconde mi-temps, l'Impact montait son jeu d'un cran pour commencer à trouver des espaces et faire bouger le bloc défensif du Fire. Signe néanmoins de l'amélioration du club local, Chicago avait battu un record en jouant 415 minutes consécutives sans concéder de buts à l'adversaire ; l'ancien (395 minutes) datant de 2009.

Et qui d'autre que le roi des éléphants pour mettre fin à cette séquence et revenir hanter le Fire ! Entré en jeu dès la 50eme minute, il ne lui fallait que six minutes pour ouvrir son compteur en MLS pour 2016. Profitant d'un mauvais dégagement du gardien Matt Lampson, Oduro, replacé à l'aile droite suite à l'entrée de Drogba, interceptait aussitôt le ballon et le remettait aussitôt à l'ivoirien qui, de l'intérieur du pied droit, égalisait (56eme, 1-1). Pour l'ex-marseillais, ce but était son cinquième en trois matchs contre Chicago. Quant à Oduro, il délivrait sa troisième passe décisive en 2016.

CHICAGO RATE UNE BELLE CHANCE, PIATTI IMITE IGBOANANIKE

Inspiré par le but de Drogba et transporté par le leadership de l'ivoirien, l'Impact multipliait les chances de prendre les devants dans ce match. C'est pourtant le Fire qui passait près de le faire basculer à son avantage lorsque Matt Polster centrait le ballon pour Alex Morrell. Sa puissante frappe semblait imparable jusqu'à ce que le gardien de l'Impact Evan Bush ne jaillisse sur sa gauche pour effectuer une spectaculaire parade (76eme). Les supporters du Fire n'en croyaient toujours pas leurs yeux !

Le point d'exclamation final s'est finalement produit dans les arrêts de jeu, alors que le meneur de jeu argentin Ignacio Piatti imitait magnifiquement le but d'Igboananike en y allant lui aussi d'un tir enroulé exécuté du flanc gauche pour surprendre Lampson et donner la victoire à l'Impact (90eme, 1-2) ; la première de son histoire à Chicago depuis l'entrée du club en MLS en 2012.

DROGBA : « ON S'EST DIT LES CHOSES QU'IL FALLAIT DANS LE VESTIAIRE »

Après le match, le joueur désigné ivoirien est revenu davantage sur les modifications apportées par l'Impact pendant la pause pour obtenir les trois points après une première mi-temps en manque d'imagination: « On s'est dit les choses qu'il fallait dans le vestiaire. Une fois revenus sur le terrain, on a joué beaucoup plus haut, on a mis plus de rythme et on a créé plus d'occasions. Je pense que c'est ce qui a fait la différence. » Les paroles de Drogba ont été corroborées par son entraîneur Mauro Biello : « C'était difficile pour nous en première mi-temps. On était un peu lents et on leur a donné un but trop facilement. Mais la deuxième s'est beaucoup mieux passée et notre confiance s'est accru. Nous avons pu les déséquilibrer et avons eu la patience de bien bouger le ballon pour trouver des espaces. Cette victoire est une belle démonstration de caractère. »

L'Impact Montréal disputera son prochain match samedi prochain à domicile contre son rival canadien du Toronto FC. On s'attend à un stade comble d'autant plus qu'il s'agira du premier match à Saputo sur gazon naturel et de l'entrée en scène de Didier Drogba devant ses partisans.

Mathieu Lemée, à Montréal

 
0 commentaire - Impact Montréal : Drogba revient hanter Chicago
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]