Grèce : Le championnat boycotté par des clubs ?

Grèce : Le championnat boycotté par des clubs ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 12 août 2016 à 11h34

Trois grands clubs grecs, à savoir le Panathinaikos, l'AEK Athènes et le PAOK Salonique, ont menacé de boycotter la Superleague Ellàda, le championnat grec.

Le championnat grec vit des moments difficiles. Alors que la compétition doit reprendre le 20 août prochain, trois grands clubs grecs, à savoir le Panathinaikos, l'AEK Athènes et le PAOK Salonique, menacent de boycotter la Superleague Ellàda si la fédération grecque maintient sa volonté de nommer les arbitres des rencontres, selon l'AFP. «Le Panathinaikos ne souhaite pas participer à un nouveau championnat faussé par les arbitres et qui, dans les conditions actuelles, ne devrait même pas commencer. (...) Les mêmes forces malsaines et organisations criminelles qui ont démantelé le football grec sans respect de l'équité sportive, veulent recommencer», a indiqué le Panathinaikos dans un communiqué. L'AEK Athènes, a affirmé ne pas vouloir être «complice d'une organisation criminelle». Avant d'ajouter : «Un championnat avec les mêmes personnes pleines de vice et les mêmes arbitres souillés ne peut pas démarrer.»
Le ministre adjoint aux Sports s'en mêle
Le PAOK Salonique s'est aussi offusqué : « Personne n'est surpris par l'attitude de la Fédération. Il y a des gens qui sont juste venus chercher l'asile dans le football, ils ne l'auront plus devant la justice », a déclaré le club. Le ministre adjoint aux Sports, Stavros Kontonis, qui menace de suspendre le championnat, aurait lui-même critiqué la Fédération grecque de football dans un courrier adressé à la FIFA. Il aurait également demandé la création temporaire d'une administration spéciale à la Fédération.
La Fédération, des arbitres, des joueurs accusés de corruption
Pour rappel, depuis plusieurs années, le football grec est dans plongé dans une crise profonde, notamment en raison du scandale des matchs truqués. Plusieurs personnes, dont l'ancien président de la Fédération, des arbitres, des joueurs et des présidents de clubs comme Evangelos Marinakis, le président de l'Olympiakos, avaient été accusées d'avoir truqué des rencontres du championnat entre 2011 et 2013. L'an dernier, Evangelos Marinakis, désormais âgé de 49 ans, avait été interdit de toute activité liée au football. Il avait été laissé en liberté après avoir payé une caution de 200 000 euros.

 
0 commentaire - Grèce : Le championnat boycotté par des clubs ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]