FIFA : Jérôme Valcke réfute les accusations portées contre lui

FIFA : Jérôme Valcke réfute les accusations portées contre lui©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 13 octobre 2017 à 10h40

Dans un entretien accordé à L'Equipe, Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la FIFA, a totalement nié en bloc les accusations portées contre lui.

Jérôme Valcke ne compte pas se laisser faire. L'ancien secrétaire général de la FIFA, relevé de ses fonctions le 17 septembre 2015 et faisant actuellement l'objet de plusieurs procédures, purge une suspension de dix ans « de toute activité liée au football », infligée par le comité d'éthique de la FIFA. Le Français est soupçonné d'être mêlé à une affaire de revente de billets avant la Coupe du Monde 2014. Ce jeudi, Jérôme Valcke a été entendu par la justice suisse qui le suspecte notamment d'avoir « accepté des avantages indus en lien avec l'octroi de droits média dans certains pays de la part d'un homme d'affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du Monde de football de la FIFA de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi (président de beIN Media Group et du PSG) en ce qui concerne les Coupes du Monde de la FIFA de 2026 et 2030 ».
Valcke : « Je n'ai jamais reçu quelque chose en échange d'autre chose »
Dans un entretien accordé à L'Equipe, Jérôme Valcke a tenu à se défendre. « On m'a demandé de répondre à des questions à la suite d'une plainte supplémentaire de la FIFA contre moi. La FIFA, semble-t-il, a le souhait féroce et ardent de me mettre sous terre, si elle ne l'a pas déjà fait », explique-t-il dans un premier temps. « Je n'ai jamais reçu quelque chose en échange d'autre chose », assène le Français qui explique également que « tout ce qui est négociation de droits télé a toujours été fait par le département concerné et la décision finale était toujours dans les mains de la commission des finances du comité exécutif de la FIFA ». Cependant, il admet avoir signé certains contrats tout en admettant que « toutes les personnes de la FIFA enregistrées au registre du commerce pouvaient signer ».
Jérôme Valcke garde confiance en la justice suisse
Jérôme Valcke insiste, il n'a reçu aucun versement d'argent de la part du président du Paris Saint-Germain « contre la vente de droits à un tarif préférentiel ». L'ancien secrétaire général de la FIFA s'offusque même quand son fils, ancien salarié du PSG, est évoqué mais se montre moins bavard concernant un « autre homme d'affaires » qui aurait également joué un rôle particulier dans cette affaire. « Je ne peux pas parler de la procédure », reconnaît Jérôme Valcke. Ce dernier semble malgré tout confiant en la justice suisse qui, selon lui, verra qu'il n'y avait pas de collusion ni de corruption ».

 

 
1 commentaire - FIFA : Jérôme Valcke réfute les accusations portées contre lui
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]