Coupe des Confédérations - Portugal : Une défense à bricoler contre la Nouvelle-Zélande

Coupe des Confédérations - Portugal : Une défense à bricoler contre la Nouvelle-Zélande©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 24 juin 2017 à 07h56

Secteur fort et incontestablement décisif lors de la victoire à l'Euro 2016, la défense du Portugal a montré quelques signes de faiblesse lors de l'entrée en lice de la Seleção à la Coupe des Confédérations, contre le Mexique (2-2). A Saint-Pétersbourg, le sélectionneur portugais pourrait aussi faire face à un autre forfait : celui d'Eliseu.

Secteur fort et incontestablement décisif lors de la victoire à l'Euro 2016, la défense du Portugal a montré quelques signes de faiblesse lors de l'entrée en lice de la Seleção à la Coupe des Confédérations, contre le Mexique (2-2). Face à une équipe de Russie peu dangereuse, Pepe et ses coéquipiers se sont rassurés mercredi (1-0). Mais ont perdu Raphaël Guerreiro. Sorti sur blessure, le latéral gauche ne souffre pas d'une fracture de la jambe gauche, comme craint par son sélectionneur après la rencontre, mais d'une grosse contusion au pied. Suffisant pour rater le dernier match de poules, ce samedi contre la Nouvelle-Zélande (17h00).
Semedo titularisé à gauche ?
A Saint-Pétersbourg, le sélectionneur portugais pourrait aussi faire face à un autre forfait : celui d'Eliseu. Vendredi, le joueur de Benfica n'a pas pris part à l'entraînement. Le staff médical craint que ses symptômes soient ceux de la grippe. Problème, Eliseu est la doublure de Guerreiro au poste d'arrière gauche. Du coup, Fernando Santos pourrait être contraint de titulariser un arrière droit dans son couloir faible. D'après les médias locaux, Nelson Semedo, doublure de Cedric Soares à droite, tient la corde pour débuter face aux Kiwis.
Fonte inquiétant, Alves vieillissant
Sur le papier, l'adversaire ne devrait pas poser de problème aux champions d'Europe en titre, même avec une défense remaniée. Mais si les défections se poursuivent, le parcours du Portugal pourrait être semé d'embuches. D'autant plus que la charnière inquiète aussi au pays. Révélé lors de l'Euro, José Fonte a connu un début de Coupe des Confédérations assez chaotique contre le Mexique. Suffisamment inquiétant pour que Fernando Santos le sorte du onze pour le deuxième match du Portugal, au profit du vétéran Bruno Alves. Une défense centrale de 34,5 ans : il fallait oser !

 
0 commentaire - Coupe des Confédérations - Portugal : Une défense à bricoler contre la Nouvelle-Zélande
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]