Coupe des Confédérations - Cameroun : Adolphe Teikeu, le plus russophone des Lions Indomptables

Coupe des Confédérations - Cameroun : Adolphe Teikeu, le plus russophone des Lions Indomptables©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 22 juin 2017 à 07h28

Titulaire indiscutable dans la charnière du Cameroun, Adolphe Teikeu s'est imposé comme un pilier de la nouvelle génération des Lions Indomptables en très peu de temps. Passé par l'Ukraine et la Russie, le Sochalien est comme chez lui pendant cette Coupe des Confédérations.

Sans l'arbitrage vidéo, il aurait inscrit le premier but du Cameroun dans cette Coupe des Confédérations. Mais Adolphe Teikeu s'est vu priver de l'ouverture du score contre le Chili dimanche dernier (0-2). L'image aurait relevé du joli symbole. Passé par l'Ukraine et la Russie entre 2009 et 2015, le défenseur central camerounais se sent presque comme chez lui dans l'Est de l'Europe. Porter la chapka n'effraie même pas celui qui défend les couleurs de Sochaux depuis bientôt deux ans. Fils d'un footballeur à la carrière modeste, le natif Bandjoun aurait pu s'orienter vers le volley dans sa jeunesse. Repéré par un éducateur, il a finalement choisi d'utiliser ses pieds. Mais il lui a fallu faire preuve de patience pour éclore.
Un des rares hommes de confiance de Broos
A bientôt 27 ans (il les fêtera ce vendredi), Adolphe Teikeu ne compte en effet que treize sélections avec les Lions Indomptables. Et pourtant, en l'espace de quelques semaines, il s'est affirmé comme un titulaire indiscutable sous les ordres de Hugo Broos. Certains prêtent même au Sochalien un des rares statuts d'homme de grande confiance du Belge. Il faut dire que Teikeu a débuté tous les matchs de la Coupe d'Afrique des Nations gagnée par le Cameroun en début d'année. Et ce alors même qu'il ne comptait que quatre capes avant le tournoi. « J'ai vécu quelque chose de nouveau de... Franchement, je ne sais pas comment l'expliquer, l'exprimer tellement c'est fort. Je me sentais dans un autre monde, je planais, un truc comme ça », s'émerveillait-il auprès de L'Est Républicain à son retour d'Afrique en février dernier. Appelé pour la première fois en novembre 2014, il a dû attendre le 29 mars 2016 pour faire ses grands débuts avec le maillot vert, lors d'un match qualificatif pour la CAN en Afrique du Sud.
Nkoulou et Chedjou n'ont rien vu venir
Profitant des mésaventures de Nicolas Nkoulou et de la mise à l'écart d'Aurélien Chedjou, le défenseur de Sochaux s'est imposé. Il faut dire que dans le Doubs, où il est arrivé en août 2015, ses prestations lui ont rapidement permis de devenir titulaire et mettre de prendre le brassard de capitaine. Jugé quasi-indispensable, il a même assisté, impuissant, à l'effondrement de ses coéquipiers pendant la CAN. « Nous nous entendons tous, nous faisons les mêmes blagues et nous écoutons la musique. Il n'y a pas de décalage entre nous », expliquait-il récemment à RFI au sujet du succès nouveau du Cameroun. Une génération dorée et une unité retrouvée qui doivent permettre aux Lions Indomptables d'enchaîner par une bonne Coupe des Confédérations.
L'Ukraine et la Russie entre 2009 et 2015
Sauf que l'affaire s'est compliquée d'entrée avec un revers contre le Chili. Il faudra donc que les hommes d'Hugo Broos battent l'Australie ce jeudi (17h00), puis réalisent un immense exploit contre l'Allemagne dimanche (17h00). Mais Adolphe Teikeu connait les bonnes recettes du pays. Parti du Cameroun en 2009, il a joué pendant six ans en Ukraine, au Metalurh Zaporijia, puis au Tchornomorets Odessa. Le tout avec d'éphémères prêts en Russie, à Krasnodar et à Grozny. Des voyageurs comme ça, le Cameroun n'en compte pas beaucoup dans son effectif. Mais pour son retour sur les terres qui l'ont révélé, c'est son physique de déménageur que le Sochalien espère afficher. Et, qui sait, en ajoutant à sa très grosse CAN un beau tournoi en Russie, peut-être d'autres portes que la Ligue 2 s'ouvriront-elles...

 
0 commentaire - Coupe des Confédérations - Cameroun : Adolphe Teikeu, le plus russophone des Lions Indomptables
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]