CAF : Hayatou, stop ou encore ?

CAF : Hayatou, stop ou encore ?©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le mercredi 15 mars 2017 à 19h45

Le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, briguera un huitième mandat, jeudi à Addis-Abeba lors de l'assemblée générale élective de l'instance.

Issa Hayatou sera-t-il réélu pour un huitième mandat à la tête de la CAF ? La Confédération africaine de football, qui fête son soixantième anniversaire (la date exacte est le 10 février, ndlr) cette semaine à Addis-Abeba (Ethiopie), tient pour l'occasion Congrès. L'Assemblée générale élective de jeudi verra deux candidats briguer les suffrages des 54 délégués : le sortant camerounais, âgé de 70 ans et en poste depuis 1988, et Ahmad Ahmad (54 ans), président de la Fédération malgache de football. Parfois regardé de haut lors de l'annonce de sa candidature en janvier dernier, le candidat de l'opposition a depuis engrangé un nombre non négligeable de soutiens parmi les associations nationales membres de la Confédération.

LA FIFA SOUTIENDRAIT AHMAD

Si les Etats francophones d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale sont traditionnellement derrière Issa Hayatou, la COSAFA (Conseil des Associations de Football en Afrique Australe, 14 associations membres, dont Madagascar) s'est officiellement rangée derrière la candidature Ahmad. Le président de la Fédération djiboutienne, Souleiman Hassan Waberi, a fait de même, tout comme son homologue nigérian, Amaju Pinnick. Suffisant pour garantir au moins 27 suffrages à Ahmad ? Réponse demain jeudi. Dans un contexte de tiraillements avec l'Egypte, ce scrutin est particulièrement observé par la FIFA, que l'on dit en froid avec la CAF. Le nouvel homme fort du football mondial, Gianni Infantino, verrait d'un bon oeil du changement.

 
2 commentaires - CAF : Hayatou, stop ou encore ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]