Belgique : Wilmots pas tendre avec la Fédération

Belgique : Wilmots pas tendre avec la Fédération©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 27 août

Marc Wilmots, l'ancien sélectionneur de la Belgique, est revenu sur son expérience à la tête de la Belgique dans une interview accordée au journal Le Soir.

Avec comme dernier match une défaite en quart de finale de l'Euro 2016 face au pays de Galles, Marc Wilmots garde un bon souvenir de son expérience avec les Diables Rouges même s'il n'épargne pas la Fédération qu'il accuse de lui avoir mis des battons dans les roues : "Un chapitre s'est fermé et il a été formidable. Je suis content que ce soit la fin. Je serais parti quoi qu'il arrive. Pourquoi ? Parce que je ne voulais plus vivre dans ce climat négatif (...) Ils (la Fédération belge) ont voulu récupérer le pouvoir et j'étais devenu gênant. Ils ont alors tout fait pour me faire tomber et me déstabiliser." L'ancien joueur de Bordeaux se montre plutôt satisfait de son bilan (quarts de finale à la Coupe du monde 2014 et à l'Euro 2016) et souhaite bon courage à Roberto Martinez, son successeur, pour faire mieux : "On a vécu deux tournois sans animosité. Deux quarts de finale. 26 points sur 30 lors des premières qualifications, 23 lors des deuxièmes. On a atteint la première place mondiale. On peut faire mieux ? Ok, amusez-vous! Je ne pense pas que cela sera facile de faire mieux même si je le souhaite à mon successeur." Après quatre ans passés en tant que sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots n'a, pour le moment, pas repris du service sur un banc de touche.

 

 
0 commentaire - Belgique : Wilmots pas tendre avec la Fédération
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]