Algérie : Lucas Alcaraz nouveau sélectionneur

Algérie : Lucas Alcaraz nouveau sélectionneur©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le jeudi 13 avril 2017 à 13h25

L'Espagnol Lucas Alcaraz (50 ans) a été nommé jeudi sélectionneur de l'Algérie, trois jours après son limogeage par Grenade.

« La Fédération algérienne de football vient d'engager M. Lucas Alcaraz (50 ans) comme nouveau sélectionneur national. Le nouveau sélectionneur national de l'équipe nationale prendra ses fonctions dans les prochains jours. » C'est par l'intermédiaire de ce communiqué laconique que la FAF a mis fin ce jeudi à un long suspense. Libre depuis son limogeage par Grenade le 10 avril dernier (4 victoires en 31 matchs de Liga cette saison, ndlr), le technicien espagnol a accepté l'offre des Fennecs, devançant ses compatriotes Aitor Karanka et Joaquin Caparros, qui semblaient tenir la corde ces derniers jours. Fidèle à sa promesse de doter les Fennecs d'un coach espagnol, le nouveau président de la FAF Kheireddine Zetchi met ainsi fin à la vacance du poste, effective depuis le départ du Belge Georges Leekens au lendemain d'une nouvelle CAN ratée par l'équipe nationale, en début d'année au Gabon.

UN PARCOURS DANS LES DIVISIONS INFÉRIEURES ESPAGNOLES... ET EN GRÈCE

Lucas Alcaraz sera-t-il l'homme du renouveau pour une sélection algérienne en plein déclin dans la hiérarchie continentale depuis (au moins) le mandat bref et calamiteux de Milovan Rajevac ? Ce choix laissera certainement sceptique ceux qui attendaient un grand nom. Âgé de 50 ans, Alcaraz a réalisé la majorité de son parcours d'entraîneur à la tête de formations de seconde zone. Depuis ses débuts en 1995 à Grenade, club de sa ville natale qu'il a dirigé à trois reprises, le nouveau patron technique des Verts a été à la barre d'une dizaine de formations espagnoles, avec pour principal fait d'armes le fait d'avoir fait monter le modeste Recreativo Huelva de troisième division en Liga. Ce fils d'un député du parti d'extrême gauche Izquierda Unida a, selon le quotidien El Pais, hérité de l'aisance oratoire de son père. Il ne comptait jusqu'alors qu'une expérience à l'étranger, sur le banc de l'Aris Salonique (Grèce) en 2012-2013. Les modalités de son engagement avec l'Algérie, ainsi que sa feuille de route, seront précisées ultérieurement.

 
0 commentaire - Algérie : Lucas Alcaraz nouveau sélectionneur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]