Algérie - Lucas Alcaraz : " Le plus grand défi de ma carrière "

Algérie - Lucas Alcaraz : ©aps.dz, Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le mercredi 19 avril 2017 à 16h30

Arrivé la veille à Alger, le nouveau sélectionneur de l'Algérie, Lucas Alcaraz, a tenu mercredi sa première conférence de presse. Le technicien espagnol a longuement exposé ses objectifs et la méthode qu'il compte appliquer à la tête des Fennecs. Verbatim.

Sa feuille de route...
Je me suis engagé pour un contrat de deux années avec l'objectif de qualifier la sélection pour la CAN 2019 et atteindre le dernier carré de ce tournoi. Mon contrat est de deux ans mais mon objectif est de rester le plus longtemps possible. Pour la Coupe du Monde, la situation est compliquée mais on se battra à chaque match.

Les discussions avec la FAF...
Je n'ai pas été contacté avant mon limogeage de Grenade mais après. On s'est réuni avec Kheireddine Zetchi (le nouveau président de la FAF, ndlr). J'étais surpris il connaissait tout de moi ! J'ai la méthode et l'envie et j'ai convaincu le président de la Fédération.

Une première à la tête d'une équipe nationale...
Je n'ai jamais dirigé de sélection mais je n'ai pas peur. Avant d'entraîner en Liga, je n'avais pas l'expérience non plus. Entraîner l'Algérie est un défi passionnant, le plus important de ma carrière. On ne vient pas imposer notre façon de faire, on veut intégrer nos idées.

Le problème de la langue...
J'ai déjà entraîné des équipes avec 16 nationalités différentes, je connais le problème de la langue. Je vais apprendre le français, j'aurai un professeur en Algérie et en Espagne... Je vais également essayer de parler l'arabe mais je ne promets rien.

Sa connaissance des joueurs algériens...
On va pas attendre les dates FIFA, on va regrouper les locaux tout les mois. D'ici la prochaine date FIFA, on saura tout sur les joueurs. On va travailler suivant trois axes. On va visionner les matchs de l'équipe nationale, ceux des adversaires et discuter avec les joueurs. Nous allons regarder tout, la ligue 1, La ligue 2 et toutes les sélections de jeunes. Notre devoir et de voir tout les joueurs algériens d'où qu'ils viennent. Le choix sera fait selon l'état de forme. Ne pas jouer en club n'est pas une situation idéale, mais...

La composition et le travail de son staff...
On ne vient pas pour un match et repartir, on va travailler sur place. Il y aura un adjoint et un entraîneur des gardiens algérien. On va échanger avec les techniciens algériens et aller vers les clubs pour s'informer sur les joueurs, pas seulement techniquement mais aussi sur leur personnalité. Chaque football à ses spécificités. On va apporter notre touche tout en apprenant du football algérien.

Sa philosophie du métier et du football...
Je ne suis pas dur, je ne suis pas mou, je suis rigoureux. Je donne et j'exige. Le football est un tout. Il faut faire en sorte que le défenseur soit le premier attaquant et inversement. Ce sont les joueurs qui font l'équipe pas l'inverse. Le Barça d'aujourd'hui n'est pas celui d'il y a quatre ans.

 
1 commentaire - Algérie - Lucas Alcaraz : " Le plus grand défi de ma carrière "
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]