Victorieux de Chelsea, le PSG s'attend à une deuxième manche difficile

Victorieux de Chelsea, le PSG s'attend à une deuxième manche difficile©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 16 février 2016 à 23h55

Au forceps, les Parisiens sont parvenus à arracher la victoire contre Chelsea au Parc des Princes. Mais le score laisse le suspense entier pour le match retour.

Donné favori dans les pronostics, le PSG n'a pas eu la tâche facile face à Chelsea en 1/8e de finale aller de la Ligue des champions.

Dominateurs mais aussi bousculés par des Londoniens invaincus depuis le remplacement de José Mourinho par Guus Hiddink, les Parisiens ont dû s'employer pour faire la différence. Au but de Zlatan Ibrahimovic sur coup franc (39e), les Anglais ont répondu grâce à John Obi Mikel (45e). Finalement, c'est Edinson Cavani, entré en jeu quatre minutes plus tôt, qui a inscrit le but de la victoire (78e).

"Une victoire est une victoire. On a tout donné et on a réussi à gagner ce soir. Nous aurions pu faire plus", concède au micro de beIN Sports David Luiz, lui-même ancien pensionnaire des Blues. "C'est 50-50", annonce le défenseur brésilien avant le match retour prévu le 9 mars. Le but inscrit par Chelsea au Parc permet en effet aux champions d'Angleterre de garder espoir.

Laurent Blanc toujours prêt à aider un joueur en difficulté

Laurent Blanc, interrogé par la chaîne qatarienne, a salué "un très beau match des deux équipes". Il reconnaît que ses joueurs ont été en difficulté contre des Londoniens revigorés. "Mon principal regret, c'est d'avoir pris ce but à la 45e minute. On a eu des difficultés à mettre le premier but, il ne restait pas grand-chose pour arriver à la mi-temps à 1-0 et on n'a pas réussi à le faire", ajoute-t-il. Si le groupe parisien a pu être perturbé par l'affaire Aurier (mis à pied par le club après ses insultes), le coach assure qu'il n'a rien à redire sur ce qu'il a vu ce soir : "Mes joueurs sont à féliciter. Il y avait un état d'esprit incroyable aujourd'hui". Le match retour ne sera toutefois "pas facile", annonce-t-il.

En méforme ces dernières semaines, Edinson Cavani a été le sauveur du soir grâce à son but inscrit peu après son entrée en jeu à la place de Lucas Moura. "Je suis très heureux. Nous, les attaquants, on vit grâce au but. Marquer nous insuffle une nouvelle voie, une nouvelle force. Ce but a été très important pour le club, les supporters et moi-même. Cette période récente a été difficile et j'ai fait beaucoup d'efforts pour renverser cette tendance", a indiqué El Matador à beIn Sports. Laurent Blanc apprécie : "Quand un joueur, un buteur est en perte de confiance devant le but pour diverses raisons, l'entraîneur se doit de l'aider. Je le ferai toujours". Serge Aurier, passé de titulaire à persona non grata en un éclair, est peut-être fixé sur ce qu'il va devoir réaliser pour revenir dans les bonnes grâces de son mentor..

 
127 commentaires - Victorieux de Chelsea, le PSG s'attend à une deuxième manche difficile
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]