Tunisie : un arbitre victime d'agression sexuelle en plein match

Tunisie : un arbitre victime d'agression sexuelle en plein match©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 14 avril 2017 à 20h57

Qu'est-il passé par l'esprit de Moncef Khemakhem, le président du club de football tunisien de Sfax, le 1er mars dernier ? Alors que son club s'apprête à jouer un match, le président a agressé sexuellement un des arbitres, rapporte 20 Minutes.

Moncef Khemakhem a léchouillé l'oreille de l'arbitre, avant de lui insérer un doigt dans l'anus. Et semble même se vanter de ses actes. Dans une émission de télévision, juste après le match, le présentateur lui demande ce qu'il a fait, et le président répond alors en riant : "Je lui ai mis deux fois le doigt dans le c*l, pour lui remonter le moral et l'encourager parce qu'il était un peu déstabilisé".

Devant les enquêteurs de la Fédération tunisienne de football, il a reconnu avoir effectué des "gestes obscènes à l'encontre d'un arbitre assistant", dans le but de "faire pression sur l'arbitrage". La Fédération a décidé de suspendre à vie Moncef Khemakhem de toute activité dans le football, et de lui infliger une amende de 30 000 dinars (12 000 euros), pour "comportement dangereux et antisportif", "attentat à la pudeur" et "atteinte aux bonnes mœurs".

Le communiqué de la Fédération ne précise pas si le président entend faire appel, ni si l'arbitre a décidé de porter plainte.

 
25 commentaires - Tunisie : un arbitre victime d'agression sexuelle en plein match
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]