Monaco : sans Lemar, on fait comment ?

Monaco : sans Lemar, on fait comment ?©Media365
A lire aussi

Texte Julien Pereira et vidéo 365-Perform, publié le mercredi 13 septembre 2017 à 14h40

L'AS Monaco entame sa campagne européenne dépourvue de l'un de ses meilleurs éléments, Thomas Lemar. Mais pour affronter le RB Leipzig en Ligue des Champions, Leonardo Jardim dispose de plusieurs joueurs capables d'occuper le couloir gauche.



Vadim Vasilyev s'agacerait presque que l'on vante la remarquable aptitude de l'AS Monaco à bien vendre ses joueurs, alors que le vice-président du club aimerait, aussi, que l'on se penche sur ses capacités à combler les départs.

Jusqu'ici, il était peut-être un peu trop tôt pour se réjouir devant les éléments choisis pour faire oublier Kylian Mbappé, Bernardo Silva, Benjamin Mendy ou encore Tiémoué Bakayoko. Surtout au lendemain de la claque infligée par l'OGC Nice à leurs voisins azuréens, qui a rappelé à quel point même les plus brillantes individualités avaient besoin de temps et d'automatismes pour faire reluire un collectif. Mais que le dirigeant russe ne s'impatiente pas ; en l'absence de Thomas Lemar, touché à la cuisse, pour affronter le RB Leipzig, ses recrues seront au premier plan pour combler le couloir gauche.

Adama Diakhaby
Probabilité de le voir évoluer à gauche : 70%

Il représente le choix le plus logique. Même s'il a constamment été choisi pour épauler Radamel Falcao en attaque, Adama Diakhaby est plus naturellement un joueur de couloir. Face à Nice, Leonardo Jardim avait déjà effectué tous les remaniements pour le replacer à gauche après la sortie de Lemar. Ses qualités de dribbles et de percussions en feraient presque le remplaçant idéal si son dernier geste n'était pas à parfaire. Cette option reste la plus plausible, surtout qu'elle s'accompagnerait de la titularisation de Stevan Jovetic, entré en cours de jeu le week-end dernier et dont la petite vingtaine de matchs européens sur son CV peut lui permettre d'être préféré à Guido Carrillo.

Keita Baldé
Probabilité de le voir évoluer à gauche : 20%

Lui n'est pas tout à fait un spécialiste du poste. Lorsqu'il évoluait à la Lazio Rome, Keita Baldé a bien occupé le couloir gauche. Mais il s'agissait, la plupart du temps, d'un schéma en 4-3-3 réclamant moins d'efforts défensifs que dans le 4-4-2 préféré de Jardim. La saison dernière, les Biancazzurri ont parfois utilisé ce dispositif mais ce changement replaçait constamment l'international sénégalais dans l'axe, au côté de Ciro Immobile. C'est d'ailleurs en cette qualité qu'il a été recruté puisque son arrivée doit combler le départ de Kylian Mbappé. Si le coach de l'ASM décide finalement de le titulariser à droite, ce sera surtout pour ne pas perturber son duo d'attaquant préférentiel Diakhaby - Falcao. Même si des replacements en cours de match sont aussi envisageables.

Jorge
Probabilité de le voir évoluer à gauche : 9%

Il aurait eu toutes les chances de monter d'un cran sur le terrain si Jardim disposait de véritables options pour le remplacer au poste de latéral gauche. Mais Terence Kongolo n'a pas disputé la moindre minute depuis le Trophée des Champions et déplacer Djibril Sidibé ou Almamy Touré sur le côté qu'ils apprécient le moins impliquerait des sacrifices trop importants. Dommage. Car Jorge, qui a déjà évolué à ce poste à plusieurs reprises la saison dernière, a démontré de véritables appétences offensives et sa qualité de centre aurait permis à l'ASM de conserver certaines phases offensives qu'elle applique avec Lemar. Mais le Brésilien devrait conserver son poste habituel.

Rachid Ghezzal
Probabilité de le voir évoluer à gauche : 1%

Affronter une équipe inexpérimentée au niveau européen peut laisser place à des surprises. Voir Rachid Ghezzal titulaire en serait une. D'abord parce que son temps de jeu (70 minutes) est très restreint depuis le début de la saison. Ensuite parce que l'international algérien n'a aucune appétence pour le couloir gauche. L'ancien Lyonnais, dont la plupart des éclairs proviennent de ses aptitudes à plonger dans l'axe serait bien embarrassé de devoir s'appuyer essentiellement sur son pied faible, le droit. A moins d'un cataclysme, le joueur de 25 ans base ses espoirs d'entrée en jeu sur une sortie de Rony Lopes.

 
1 commentaire - Monaco : sans Lemar, on fait comment ?
  • Marseille a quelques chèvres a refourguer ABENNOUR, EVRA , MANDANDA, SANSON , LOPEZ , DORIA , ROLANDO , SERTIC et la perle PAYET .
    Que des jeunes en superforme avec pour certain juste 10 kg trop ........
    On peut faire un prix de gros pour cette partie du troupeau de notre LOOSER PROJECT .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]