Bulgarie - France : le plus grand traumatisme du foot français

Bulgarie - France : le plus grand traumatisme du foot français©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 02 octobre 2017 à 20h05

Presque 25 ans après, le match entre la France et la Bulgarie demeure un traumatisme pour beaucoup de Français, mais aussi pour les joueurs.

Le France - Bulgarie de 1993 devait permettre aux Bleus de participer au Mondial-1994. Mais la défaite (1-2) au Parc des Princes ce soir du 17 novembre restera comme l'un des plus grands échecs du football français.

Aujourd'hui encore, les fantômes du passé sont toujours là pour les supporters, mais surtout pour les principaux acteurs, à l'image de Vincent Guérin encore amer.



"C'est un gâchis, parce qu'on avait une génération exceptionnelle, révèle-t-il dans une interview relayée par l'Equipe. Entre 1990 et 2000 on a peut-être eu les plus belles générations du foot français, quand on voit le nombre d'équipes françaises qui allaient dans le dernier carré des coupes d'Europe... On a été une génération jetée à la poubelle."

Même si 24 ans après il estime avoir tourné la page et que ce match est de "l'histoire ancienne", il se souvient des instants ayant suivi le coup de sifflet final : "Il n'y a pas de tonalité, pas de son, plus un bruit. C'est la désolation. Un ouragan est passé, avant que la vie ne reprenne. C'est un sentiment très brutal."

S'il s'estime plus confiant pour le match de samedi à Sofia, Vincent Guérin prévient les hommes de Didier Deschamps. Il faudra éviter la "suffisance et le manque de détermination".

Et le défi est de taille pour les Bleus. Jamais depuis l'après-guerre une équipe de France ne s'est imposée en Bulgarie (six défaites et un nul). Il le faudra pourtant afin d'entrevoir un avenir en Russie en juin prochain.
 
136 commentaires - Bulgarie - France : le plus grand traumatisme du foot français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]