" La Premier League est difficile "

" La Premier League est difficile "©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 14 août 2016 à 07h25

Pep Guardiola n'a pas fait la fine bouche samedi après la victoire étriquée de Manchester City sur Sunderland pour sa première en Premier League (2-1). Un moment à part dans la carrière du technicien catalan.

Rien ne sera plus jamais comme avant pour Pep Guardiola. Le technicien catalan a découvert la Premier League samedi comme manager de Manchester City. Un moment fort en émotions, d'autant que son équipe a arraché la victoire dans les cinq dernières minutes du match contre Sunderland (2-1). « C'était fort de vivre cette expérience ici, ma première à l'Etihad Stadium avec notre public », a soufflé l'ancien entraîneur du FC Barcelone et du Bayern Munich. Il a surtout pu se rendre compte de visu à quel point la réputation du championnat anglais n'était pas usurpé. « Je réalise à quel point la Premier League est difficile, pourquoi les gens insistent là-dessus, a souligné Guardiola au micro de la BBC. Nous l'avons vu aujourd'hui, avec beaucoup de surprises, comme le champion en titre qui n'a pas pu gagner. Ça montre à quel point c'est difficile. »
« J'ai beaucoup de respect pour Joe, pour sa carrière »
Peu habitué à manier la langue de bois, le boss des Citizens est également revenu sur la titularisation de Willy Caballero, préféré à Joe Hart lors de la première journée. Un choix qui a fait jaser outre-Manche, celui qui était le capitaine mancunien étant aussi le numéro 1 en sélection anglaise. « Dans le monde d'aujourd'hui, les gens sont effrayés de prendre les décisions que j'aime prendre », a répondu Guardiola, qui a justifié l'option Caballero ainsi : « Il me donne une grande confiance pour son apport dans la construction du jeu, sa personnalité et c'est pourquoi je l'ai titularisé. » Cela ne présage en rien de ce qui se passera à l'avenir à en croire le coach de City. « J'ai beaucoup de respect pour Joe, pour sa carrière. Je sais quel gardien il est, mais j'ai opté pour Willy aujourd'hui, c'est tout. Je pensais que Sunderland réalisait un pressing haut et Willy s'était davantage entraîné que Joe. Nous avons passé beaucoup de temps à travailler à l'entraînement. Ça ne veut pas dire que Joe ne peut pas le faire, c'était simplement la raison pour aujourd'hui. »

 
0 commentaire - " La Premier League est difficile "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]