Arsenal au courage

Laurent Koscielny a offert le match aux Gunners. (Reuters)

Pour son premier gros test de la saison, Arsenal est reparti avec le match nul de Manchester City (1-1), dimanche à l'occasion de la 5e journée de Premier League. Menés au score après le but de Joleon Lescott, les Gunners ont pu compter sur Laurent Koscielny, par ailleurs excellent en défense, pour arracher l'égalisation en fin de match.

La joie, collective, est belle à voir. Laurent Koscielny vient d’égaliser pour Arsenal, d’une reprise sous la barre transversale de Joe Hart, et tous les joueurs londoniens se jettent sur le défenseur français pour partager son bonheur. Une joie légitime, car Arsenal ne méritait vraisemblablement pas de perdre dimanche face à Manchester City.

Le temps où Manchester City terminait meilleure défense du championnat, avec seulement 29 buts encaissés, semble déjà loin. Depuis le coup d’envoi de la saison, Roberto Mancini et ses hommes ne sont jamais parvenus à garder leur cage inviolée. Le but inscrit par Koscielny est le septième déjà encaissé, et force est de constater que cela aurait pu être pire. Avec un Gervinho, replacé en pointe par Arsène Wenger, moins maladroit dans le dernier geste, les Gunners auraient sans doute pu repartir de l’Etihad Stadium avec deux points de plus.

Dès la 16e minute, l’Ivoirien, parti seul face au but, pousse trop son ballon et permet à Hart d’intervenir. Un signe du match difficile que va connaître l’ancien Lillois. 36e, 66e, 90e, par trois fois Gervinho se trouve en bonne position de frappe mais n’attrape pas le cadre. Cinq journées ont passé, mais l’ombre de Van Persie plane toujours au-dessus de l’effectif des Gunners. A l’autre bout du terrain, aussi, un doute persiste depuis plusieurs saisons maintenant, autour du poste de gardien de but.

Quatre points de retard sur Chelsea

La question du recrutement d’un gardien international se pose de manière récurrente à Arsenal, ce match-là n’aidera pas à éteindre le débat. Car Vito Mannone, préféré à Szczesny par Wenger, rate sa sortie sur le but de Joleon Lescott, inscrit de la tête sur corner à la 40e minute, alors que Manchester City peinait à imposer son jeu. C’est là, aussi, le paradoxe de cette rencontre : chaque équipe aura trouvé l’ouverture alors que l’adversaire semblait prendre le dessus. En témoigne cette double occasion mancunienne, deux minutes après le but de Koscielny. Mas le retourné de Kompany est repoussé par Mannone, qui se reprend bien, avant qu’Aguero ne voie son tir flirter avec le poteau (84e).

La chance de chacun est passé, le partage des points est donc acté. A ce petit jeu, nul doute qu’Arsenal repart moins déçu de l’enceinte mancunienne. Les deux formations sont au pied du podium, avec quatre points de retard sur Chelsea. Il s’agirait de ne plus traîner en route.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile