Chelsea, vengeur démasqué

Daniel Sturridge a inscrit le quatrième but des Blues. (Reuters)

Daniel Sturridge a inscrit le quatrième but des Blues. (Reuters)

Trois jours après sa défaite injuste en Premier League, Chelsea a pris sa revanche face à Manchester United en éliminant les Red Devils (5-4, a.p), au quatrième tour de la League Cup, mercredi soir. Une rencontre spectaculaire qui a basculé dans le camp des Blues au cours des prolongations. Tottenham et Liverpool ont aussi été sortis de la compétition.

Le premier acte, remporté dimanche par Manchester United sur un but hors-jeu (2-3), avait beaucoup fait parler. Notamment au niveau extra-sportif, certains joueurs de Chelsea accusant l’arbitre Mark Clattenburg, par ailleurs passé largement à côté de son match, d’avoir proféré des insultes racistes à leur encontre. Désigné pour officier lors de la revanche mercredi soir, toujours à Stamford Bridge mais cette fois en huitièmes de finale de la League, Lee Mason était donc sous surveillance pour ce nouvel affrontement.

Un match forcément moins passionné, entre deux formations alignant une grande majorité de remplaçants, que les Blues ont réussi à faire basculer en leur faveur, après prolongation (5-4). Et s’il a oublié un penalty pour Chelsea sur une main de Keane dans sa surface (75e), l’homme en jaune en a finalement accordé un aux locaux dans le temps additionnel puis un autre aux visiteurs dans les dernières secondes, et sa prestation ne devrait pas faire naître de nouvelle polémique à l’issue d’une rencontre que les Red Devils, emmenés par Ryan Giggs, n’auraient jamais dû perdre.  

Tottenham et Liverpool à la trappe

Chelsea n’a d’ailleurs pris l’avantage qu’à la 98e minute de jeu, les troupes de Ferguson ayant successivement mené au score grâce à son éternel gallois (22e), puis à Hernandez qui, contrairement à dimanche, a cette fois inscrit un but bien valable (43e), et Nani (59e). Et alors que la charnière centrale des Blues les a ramenés à hauteur, avec un penalty de David Luiz (31e) puis une tête de Cahill (52e), c’est Hazard, entré en cours de jeu, qui a transformé avec sang-froid le coup de pied de réparation consécutif à une faute sur Ramires, offrant trente minutes supplémentaires sur la pelouse aux 22 acteurs.

Dominateurs, les Londoniens ont alors logiquement fait la différence en prolongation, d’abord par l’intermédiaire de Sturridge (98e), puis de Ramires sur un contre (117e), avant que Giggs ne réduise, sur penalty, l’écart. Mais trop tard. Voilà désormais Chelsea en quarts de finale d’une compétition où seul Arsenal peut également faire figure de favori, après l’élimination surprise de Tottenham. Hugo Lloris, titularisé pour la cinquième fois, et ses coéquipiers sont ainsi tombés à Norwich, où ils menaient pourtant 1-0, grâce à un but de Bale (66e). Mais Verthongen, contre son camp (84e), puis Jackson trois minutes plus tard ont permis aux Canaris d’arracher leur ticket pour des quarts que ne verra pas non plus Liverpool, battu 3-1 à Anfield par Swansea malgré une réalisation de Suarez. A la peine en Premier League (12e), les Reds vont vite devoir se ressaisir.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

en images
La Coupe pour le Real Faire sans lui La réponse de Giroud Liverpool n'oublie pas Hillsborough L'essai du Barça