Wilshere voit le bout du tunnel

Jack Wilshere s'entraîne à nouveau avec les Gunners. (Reuters)

Après plus d'un an absence, Jack Wilshere a enfin retrouvé le chemin de l'entraînement cette semaine avec Arsenal. Le jeune milieu de terrain anglais ne débutera pas dimanche à Manchester City pour le choc de la 5e journée de Premier League. Mais son retour à la compétition ne devrait pas tarder.

Cela ne va sûrement pas durer, mais tout sourit à Arsenal. Plus habitués à accumuler les blessures et les résultats en dents de scie ces dernières saisons, les Gunners, attendus au tournant après les départs de Robin van Persie pour Manchester United et d’Alexandre Song pour Barcelone, réalisent une excellente entame - avec une place sur le podium en Premier League et une victoire à Montpellier en ouverture de la Ligue des champions - dans le sillage des excellentes recrues Lukas Podolski et Santi Cazorla. Et avec un Olivier Giroud plusieurs tons en dessous, mais un Abou Diaby de mieux en mieux physiquement. Grand habitué de l’infirmerie, ce dernier a dû apprécier le retour jeudi à l’entraînement d’un ancien blessé de longue date: Jack Wilshere.
 
Touché à la cheville en juillet 2011 lors d’un match amical face aux New York Red Bulls, le joueur de 20 ans, opéré en septembre puis en mai dernier, mais cette fois du genou, avait manqué l’intégralité de la saison 2011-2012. Son retour est donc "une grande nouvelle" pour Arsène Wenger, qui a livré son sentiment sur le site du club londonien: "On est tellement heureux que Jack soit de retour à l’entraînement… Cela fait quatorze mois et c’est une très longue période, une éternité pour quelqu’un de son âge. Désormais, il faut voir comment il va réagir après quelques entraînements. C’est la partie la plus délicate, savoir quand le sortir ou non. On va devoir gérer ça au jour le jour."
 
Une gestion qui ne devrait pas voir le prodige disputer un match dans son intégralité avant la fin du mois d’octobre, voire le début du mois de novembre. "Nous devons faire attention, poursuit l’entraîneur alsacien. Il va avoir besoin de quelques matches avec la réserve." Le joueur, lui, bout forcément d’impatience après une si longue attente. Même s’il a eu droit à un joli cadeau pour son retour: le numéro 10, ancienne propriété de Van Persie. "C’est un grand honneur pour moi, a commenté celui qui évolue à Arsenal depuis l'âge de neuf ans. Ça signifie tellement d’avoir ce numéro que j’avais toujours avec les équipes de jeunes du club, et de succéder à des légendes comme Dennis Bergkamp." Que ce soit chez les Gunners ou en sélection avec Roy Hodgson, on compte en tout cas beaucoup sur Jack Wilshere. Trop ?

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile