Upton Park 3 - Martial 2

Upton Park 3 - Martial 2©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 10 mai

Malgré un doublé d'Anthony Martial, Manchester United s'est incliné mardi soir sur la pelouse de West Ham. Pour leur dernière sortie à Upton Park, les Hammers n'ont pas raté l'occasion de revenir à une longueur de leur adversaire du jour. La C1 s'éloigne pour les Red Devils.

Après la claque reçue le week-end dernier contre Swansea City (1-4), West Ham n'a pas raté son entame de match à l'occasion de l'affiche de mardi soir contre Manchester United (match en retard de la 35eme journée de Premier League). Et ceci malgré les incidents qui sont intervenus avant la rencontre et un coup d'envoi qui a été décalé de quarante-cinq minutes par les autorités. Alors que le bus des Red Devils a été caillassé lors de son arrivée au Boleyn Ground, Louis van Gaal, le manager des coéquipiers de Wayne Rooney, été touché par une vitre qui a explosé.
Sakho lance les Hammers
Mais la der' des Hammers à Upton Park a bel et bien eu lieu. Et il n'a fallu attendre que dix minutes de jeu pour voir les troupes de Slaven Bilic prendre les devants par l'intermédiaire de l'ancien Messin Diafra Sakho, parfaitement trouvé par Manuel Lanzini. Andy Carroll a ensuite eu la balle du break, mais l'Anglais a fait preuve de maladresse devant David De Gea (19eme). Un manque de réalisme qui a permis aux Mancuniens de rester dans le coup pour la seconde période en dépit d'une prestation insignifiante (0 frappe cadrée).
Martial relance les Red Devils
Dos au mur, Louis van Gaal a alors décidé de sortir Morgan Schneiderlin pour faire entrer Michael Carrick au retour des vestiaires. Un choix payant de la part du technicien néerlandais puisque son équipe est apparue, un temps, plus incisive après la pause. Idéalement servi par Juan Mata, Anthony Martial a rapidement égalisé pour relancer les visiteurs (51eme), qui espèrent toujours accrocher la quatrième place, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Touché au niveau de la cuisse droite, l'ancien Monégasque avait pourtant été annoncé comme forfait lundi, mais ça ne l'a pas empêché d'inscrire son dixième but en championnat.
Antonio répond au doublé du Tricolore
Portés par 35 000 spectateurs, les partenaires de Mark Noble, qui déménageront dès la saison prochaine au stade olympique de Londres, sont néanmoins parvenus à relancer la machine dans la foulée. Dimitri Payet (55eme), Diafra Sakho (57eme) et Andy Carroll (67eme) ont eu des occasions pour reprendre l'avantage, mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Au contraire d'Anthony Martial qui, après avoir sauvé son équipe sur sa ligne, a de nouveau trouvé la faille à la 72eme minute de jeu. En contre-attaque, le Tricolore a pris de vitesse Winston Reid avant de doubler la mise, avec l'aide de Darren Randolph, sur un piqué du pied gauche. Mais alors que l'on pensait que Man Utd avait fait le plus dur, c'est Michail Antonio qui s'est chargé de faire exploser l'enceinte du WHUFC (76eme). Sur un caviar de Dimitri Payet, l'ex-sociétaire de Nottingham Forest, seul au second poteau, n'a laissé aucune chance à David De Gea. Bis repetita quelques instants plus tard avec cette fois-ci Winston Reid qui a profité d'un nouveau service du Réunionnais et d'une faute de main de David De Gea pour inscrire le but du 3-2.
Happy end et grosse fête à Upton Park
Et dans un stade en folie, Manchester ne reviendra pas. Un résultat qui permet à West Ham de revenir à un point de son adversaire du soir et de reprendre la sixième place du classement avant la dernière journée de dimanche prochain (déplacement pour affronter Stoke City). Avant de recevoir Bournemouth, Manchester United a lui raté une occasion en or de s'emparer de la quatrième place (ou de sécuriser la 5eme), aujourd'hui possession de Manchester City. Mais il était écrit que les partenaires de Dimitri Payet n'allaient pas craquer pour leur dernière sortie à Upton Park, qui se rappellera certainement longtemps de cette performance de leurs protégés. Quelle soirée et la nuit risque d'être longue !









 
1 commentaire - Upton Park 3 - Martial 2
  • Malgré leur défaite je suis content pour Martial qui a encore marqué des buts et les esprits des anglais qui se posaient encore des questions sur le transfert d'un gamin de 19 ans inconnu de tous pour 50 millions d'euros hors bonus.

    Pour une première année il aura marqué ce club de sa présence ... bien dommage que ses partenaires ne soient pas à la hauteur et n'aient aidé en rien ce club à mieux performer cette année !!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]