Premier League (J33) : Arsenal n'a pas été flamboyant mais assure l'essentiel

Premier League (J33) : Arsenal n'a pas été flamboyant mais assure l'essentiel©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 17 avril 2017 à 23h36

En fermeture de la 33eme journée de la Premier League, Arsenal n'a pas été flamboyant mais ramène un succès ô combien important dans la course à l'Europe (2-1). Alexis Sanchez a une nouvelle fois joué les sauveurs.

Que ce fut laborieux... Malgré la victoire sur la pelouse du Riverside Stadium contre Middlesbrough (2-1), Arsenal reste une bête malade. Il a suffi de voir la réaction d'Arsène Wenger au moment du coup de sifflet final pour voir que tout n'est pas encore parfait chez les Gunners. Le technicien français est apparu stressé sur son banc tout au long du match. Il faut dire qu'après la déroute de la semaine dernière à Crystal Palace (défaite 3-0), le Strasbourgeois a choisi d'innover contre Middelsbrough. Exit le 4-3-3 et place au 3-5-2 avec Olivier Giroud et Alexis Sanchez, un schéma tactique qui n'avait plus été utilisé depuis la première saison de Wenger sur le banc londonien.
Cech sauve les siens
Avec les retours de Petr Cech et Laurent Koscielny, la base défensive avait tout pour être plus solide. Finalement, les maux sont toujours là tant les défenseurs sont apparus débordés dans les airs par les joueurs de « Boro ». L'égalisation d'Alvaro Negredo juste après la pause en est l'exemple parfait. Sur un centre de Stuart Downing, Koscielny a été trop court quand Gabriel ne coulissait pas assez vite. Dix-huitième au classement, Middlesbrough a joué sa chance à fond et aurait pu mériter mieux sans un grand Cech sur sa ligne (60eme, 86eme). Mais, Arsenal reste un grand club avec de grands joueurs, à commencer par Alexis Sanchez.
Première victoire à l'extérieur depuis 4 mois
Le buteur chilien a une nouvelle fois enlevé une belle épine du pied de Wenger. S'il n'a pas réalisé le meilleur match de sa saison, Sanchez a montré la voie à ses partenaires juste avant de rentrer aux vestiaires. Son coup-franc magnifiquement enroulé au-dessus du mur a donné une bouffée d'oxygène à Arsenal qui n'arrivait pas à développer un jeu offensif séduisant malgré la première titularisation d'Olivier Giroud depuis le 4 mars dernier. C'est finalement Mesüt Özil, portant aux abonnés absents dans cette partie, qui va offrir à son équipe sa première victoire à l'extérieur depuis la 21eme journée (victoire 4-0 contre Swansea). Dos au mur après les succès de ses concurrents, Arsenal (6eme, 57 points) a fait l'essentiel et revient à trois points de Manchester United (5eme, 60 points).

 
0 commentaire - Premier League (J33) : Arsenal n'a pas été flamboyant mais assure l'essentiel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]