Le Bayern en rythme et en cadence

Mario Mandzukic a débridé la rencontre très tôt face à Mayence. (Reuters)

Privé de Franck Ribéry et Arjen Robben, blessés, le Bayern Munich est ressorti vainqueur de sa confrontation avec Mayence (3-1), samedi, dans le cadre de la 3e levée de Bundesliga. Les Bavarois enchaînent là un troisième succès de rang et s'emparent seuls des commandes du championnat allemand.

Trois matches, trois victoires. Douze buts marqués, deux encaissés. La domination du Bayern Munich en cette entame de saison est incontestable. Lassés d'évoluer dans l'ombre du Borussia Dortmund, titré depuis deux saisons, les Bavarois réalisent des débuts rêvés dans la conquête du titre. Après Greuther Fürth (3-0) et Stuttgart (6-1), c'est au tour de Mayence de subir les foudres des joueurs de Jupp Heynckes qui s'imposent en toute simplicité (3-1), samedi lors de la 3e journée de Bundesliga. Un nouveau succès qui leur permet de prendre seuls la tête du classement, en attendant le résultat de Francfort opposé à Hambourg, dimanche.

L'absence de Franck Ribéry et d'Arjen Robben, tous deux blessés, aurait pu inhiber la puissance offensive du Bayern. Il n'en est rien. Xherdan Shaqiri et Toni Kroos ont parfaitement endossé leur rôle de joker de luxe pour épauler Thomas Müller dans l'animation du jeu. Ce dernier se signale d'entrée. Son centre trouve Mandzukic qui marque son troisième but de la saison d'un plat du pied droit (2e). Surpris d'entrée de jeu, Mayence n'a pas le temps de respirer et déjà le Bayern aggrave la marque. Sur un centre de Badstuber, Schweinsteiger libre de tout marquage, preuve du laxisme de la défense adverse, catapulte une tête croisée qui laisse pantois Wetklo (13e). A peine un quart d'heure de jeu et déjà le match parait plié.

Le Borussia sur le podium

Mayence est aux abonnés absents. Les coéquipiers de Marco Caligiuri laissent le bénéfice du jeu aux joueurs locaux. Incapables de produire du mouvement, absents au pressing, ils proposent une prestation apathique. Thomas Tuchel tente de secouer ses troupes et effectue deux changements à la demi-heure du match. Un choix tactique sans réussite malgré un regain d'orgueil de ses joueurs en deuxième période. La réduction du score de Szalai sur penalty (59e) parait presque anecdotique tant les Bavarois ont maitrisé leur sujet. Kroos, dont la tête échoue sur le poteau (66e), Müller (71e) ou encore Shaqiri (72e) auraient pu aggraver le score. C'est finalement le premier nommé qui conclut la domination de son équipe d'une superbe volée (91e), tuant les maigres espoirs de Mayence.

Le Bayern et son jeu varié continuent d'impressionner mais déjà la menace du Borussia Dortmund se fait sentir. Vainqueurs du Bayer Leverkusen (3-0), les Borussen remontent à la 3e place derrière Hanovre qui s’impose dans le temps additionnel contre le Werder Brême (3-2). Nuremberg est au pied du podium en s'imposant sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach (3-2). En bas de tableau, Stuttgart se rassure quelque peu après sa claque reçue la semaine dernière contre les Bavarois. Grâce au nul obtenu contre Düsseldorf, ils sortent provisoirement de la zone rouge (16e). Les Souabes obtiennent là leur premier point d'une saison qui s'annonce plutôt longue.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !