La quatrième a été la bonne pour Dortmund !

La quatrième a été la bonne pour Dortmund !©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 27 mai 2017 à 22h05

Le BvB s'est logiquement imposé face à Francfort en finale de la Coupe d'Allemagne (2-1). Tous deux auteurs d'un but, Ousmane Dembélé et Pierre-Emerick Aubameyang ont été décisifs.

Passé tout près de la relégation la saison dernière (le maintien avait été acquis lors d'un barrage couperet), l'Eintracht Francfort a connu un exercice 2016-2017 un peu plus tranquille. Onzièmes de Bundesliga, les hommes de Niko Kovač ont également réussi à se hisser en finale de la Coupe d'Allemagne. Ils y retrouvaient ce samedi un adversaire de taille, à savoir le Borussia Dortmund. Les Schwarz-Gelben mettent le pied sur le ballon d'entrée de jeu et sont idéalement lancés par un joli but d'Ousmane Dembélé. L'international français élimine Jesus Vallejo d'un subtil crochet et trompe Lukaš Hrádecký (0-1, 8eme). La première demi-heure est largement à l'avantage du BvB, qui ne réussit cependant pas à faire le break. Après avoir fait le dos rond, l'Eintracht réagit par l'intermédiaire d'Ante Rebic, qui bat Roman Bürki de près (1-1, 29eme). Les Aigles ne sont d'ailleurs pas loin de prendre l'avantage, mais la frappe d'Haris Seferović finit sa course sur le poteau (39eme). Les deux équipes rentrent aux vestiaires dos à dos.
Dortmund vainc enfin le signe indien
Blessé en fin de première mi-temps, Marco Reus cède sa place à Christian Pulisic pour le second acte, alors que Gonzalo Castro remplace Marcel Schmelzer. Le BvB repart de l'avant. Très en vue, Ousmane Dembélé réalise un festival dans la surface de Francfort puis sert Pierre-Emerick Aubameyang, dont la superbe reprise acrobatique est repoussée sur le poteau in extremis par Marco Fabian (63eme). Quelques minutes après cette énorme occasion, Pulisic est accroché dans la surface par Hrádecký. Aubameyang transforme le penalty d'une panenka pleine d'audace (1-2, 67eme). La Diva capricieuse tente de réagir, par l'intermédiaire de Seferović notamment, mais manque cruellement de précision et d'inventivité dans le dernier geste. Aubameyang voit son tir enroulé ricocher sur l'équerre de Hrádecký, complètement battu sur ce coup (85eme). Le score n'évoluera plus et le club de la Ruhr, finaliste malheureux lors des trois dernières éditions, soulève enfin sa neuvième Coupe d'Allemagne. 

 
1 commentaire - La quatrième a été la bonne pour Dortmund !
  • alors la bravo messieurs les bons a rien de journalistes ,vous nous parlez des allemands des espagnols vainqueur de leur coupe nationale,et Clermont en finale du top rien ,
    meme pas un titre dans vos infos ,je dis bravo alors la chapeau ,il vaut mieux parler de ces branleurs de footeux etrangers que de parler de ce qui se passe dans le sport français
    et vous pouvez me zapper ,je continuerais sur les autres pages

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]