Hoeness veut imposer l'allemand dans le vestiaire

Hoeness veut imposer l'allemand dans le vestiaire©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le vendredi 06 janvier 2017 à 09h56

Actuellement leader de Bundesliga, le Bayern Munich peut voir l'avenir avec sérénité. Mais son président, Uli Hoeness, préfère prévenir contre toutes sortes de divisions au sein du vestiaires et souhaite imposer l'allemand comme première langue.

A peine revenu à la tête du Bayern Munich qu'Uli Hoeness a déjà les idées bien arrêtées et bien claires. Réélu à la tête du club bavarois fin novembre 2016 après avoir purgé presque deux ans de prison pour fraude fiscale, le champion du monde 1974 souhaite reprendre la main sur la gestion du club. Considéré comme l'un des plus grands d'Europe, le Bayern Munich attire et donc forcément devient un club multiculturel avec l'arrivée de joueurs étrangers. Mais pas question pour Hoeness de délaisser la langue de Goethe au sein du vestiaire. « La langue principale dans le vestiaire devrait être l'allemand de nouveau, assure-t-il dans le quotidien Bild. Ou il y aura quelques divisions. Si vous voulez vous intégrer au sein du club, vous devrez apprendre la langue, poursuit le dirigeant. Si vous n'apprenez pas la langue, c'est un signe que vous n'utilisez le club que comme un tremplin. »

Et au président bavarois d'utiliser Franck Ribéry comme exemple. S'il est au club depuis maintenant dix ans, l'ancien international français n'a pas toujours vu le champion en titre comme une destination à long terme. « Quand Franck Ribéry a rejoint le Bayern, il nous a vus comme un tremplin au début. Mais, ensuite, il a réalisé à quel point le Bayern était important et il a appris l'allemand. » Rentré dans le rang, l'ancien de l'OM a montré la marche à suivre. Un non-respect des règles qui va forcément entraîner des sanctions pour le président du Bayern Munich. « Cela devrait devenir une règle que les joueurs parlent allemand, conclut Hoeness. Si ce n'est pas le cas, ils devront payer une amende. »

 
5 commentaires - Hoeness veut imposer l'allemand dans le vestiaire
  • c'est comme pour la France, une reprise en main est un passage obligé ...... parler uniquement la langue officielle du pays est un signe d'unité et de meilleure compréhension, autant pour les habitants d'un pays que pour un club de foot !!

  • Combien de joueurs effectivement peuvent porter le maillot national au PSG... Ils ont presque tous la double nationalité et jouent pour leur pays. ( étranger ) c est la réalité.

  • il a raison.il faudrait meme revenir en arrière. et obliger les clubs a cocher sur la feuille de match que 3 étrangers.
    quand on voit le PSG ,certains match il n'y a que 2 français.je veux bien que de nos jours , oui mais ça n'a plus rien a voir avec les championnats nationaux , d'avant.
    modernisation , quand tu nous tiens.

    Il n'y a pas quatre mais huit joueurs extracommunautaires Au Psg sur seize joueurs étrangers.

    à l'attention de Christo48 .
    Au PSG Ils étaient ( avant le départ de David Luiz ) 4 joueurs extracommunautaires . Les autres ont la double nationalité .
    Marquinhos (Brésil/Portugal)
    Aurier (Côte d'Ivoire/France)
    Motta (Brésil/Italie)
    Di Maria (Argentine/Italie)
    Pastore (Argentine/Italie)
    Cavani (Uruguay/Italie)
    Dans quelques semaines, Giovani Lo Celso s'ajoutera à l'effectif mais l'Argentin de 20 ans bénéficie lui aussi d'un passeport italien.

  • Il a bien raison ce monsieur, surtout qu'avec la paye qu'il se font et le temps libre qu'ils ont les joueurs étrangers ont le temps de se payer un prof particulier pour apprendre la langue, cela devrait être pareil partout.

  • La meilleure des solutions , est de recruter des joueurs de nationalité Allemandes , Autrichiennes , Suisses . Mais sans vouloir dénigrer les Autrichiens et les Suisses , ils sont loin d'avoir le niveau , que les joueurs étrangers du Bayern .

    vous voulez dire des bonaryens ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]