New York saute son tour 

Sebastian Vettel durant une conférence de presse à Weehawken. (Reuters)

Sebastian Vettel durant une conférence de presse à Weehawken. (Reuters)

Le Grand Prix du New Jersey, censé avoir lieu pour la première fois face à Manhattan l'an prochain, sera disputé seulement en 2014 afin de laisser plus de temps à ses organisateurs. C'est ce qu'a déclaré vendredi Bernie Ecclestone, grand argentier de la Formule 1. Ce GP devrait néanmoins être remplacé au calendrier de la saison prochaine.         

New York ne verra pas la F1. Pas en 2013 en tout cas. Bernie Ecclestone a confirmé ce vendredi l’annulation du premier Grand Prix du New Jersey de l’histoire. Ce revers n’est pas vraiment une surprise. Depuis plusieurs semaines, les rumeurs étaient nombreuses, étayées par les doutes exprimés par le grand argentier de la F1 le mois dernier quelques jours avant la présentation du calendrier 2013. Ecclestone avait alors annoncé la rupture du contrat le liant aux organisateurs avant de finalement inscrire "sous réserves" l’épreuve au calendrier.

La presse new-yorkaise s’était fait l’écho jeudi des doutes des élus locaux. Selon le quotidien local Jersey Journal, les promoteurs auraient surtout accusé  du retard dans la réparation des routes, un critère indispensable pour assurer la sécurité des pilotes au moment de débouler sur le tracé urbain conçu en face des buildings de Manhattan sur la commune de Weekhawken, tout proche du mythique Lincoln Tunnel reliant la ville à Manhattan. Plusieurs élus locaux auraient aussi confirmé  un retard administratif notamment dans l'obtention des autorisations.

19 courses en 2013 ?

Bernie Ecclestone n’a pas tardé à trancher. Dès ce vendredi matin, il a confirmé à Londres la disparition de ce qui devait être la deuxième manche américaine du championnat. "Ils n'ont plus assez de temps", a concédé l’ancien patron de l’écurie Brabham, précisant que les organisateurs sur place "ne pouvaient pas faire en sorte que tout soit prêt à temps". Austin, qui doit accueillir le Grand Prix des États-Unis, reste donc seul. La F1 doit découvrir le tracé permanent texan au mois de novembre pour l’édition 2012, plus de cinq ans après la dernière course disputée à Indianapolis.

Austin sera surtout l’hôte de l’unique Grand Prix disputé sur le sol américain en 2013. Ecclestone se voit déjà revenir. à New York. Le Britannique a promis qu’une course aurait bien lieu au New Jersey en 2014, année charnière où la F1 découvrira la Russie sur le tout nouveau tracé de Sotchi, quelques mois après les Jeux Olympiques d’hiver. En attendant, le calendrier de la saison 2013 ne comprend plus que 19 dates. Ecclestone n’a pas renoncé à trouver un remplaçant ces prochains jours. Affaire à suivre…