Toyota : Alonso au Bahreïn pour préparer Le Mans

Toyota : Alonso au Bahreïn pour préparer Le Mans©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 12 novembre 2017 à 09h00

S'il n'a pas confirmé l'information, Fernando Alonso devrait bien faire le voyage au Bahreïn pour participer à des essais avec Toyota en vue des 24 Heures du Mans 2018.

S'il est désormais acquis que Fernando Alonso va faire prochainement ses débuts en endurance, les plans de l'Asturien commencent à se dessiner. Engagé lors des prochaines 24 Heures de Daytona les 27 et 28 janvier 2018 avec l'écurie United Autosports, propriété du patron de McLaren Zak Brown, Fernando Alonso devrait utiliser cette course au volant d'un prototype LMP2 pour se jauger en vue d'un projet bien plus ambitieux. Après avoir manqué de peu la victoire aux 500 Miles d'Indianapolis cet année, le double champion du monde de F1 veut être au départ des 24 Heures du Mans en juin prochain et, pour cela, il va prochainement participer à des essais organisés au Bahreïn, sur le circuit de Sakhir après la dernière manche de la saison 2017 du WEC. Le championnat du monde d'endurance va organiser dimanche prochain une journée d'essais officiels destinés aux jeunes pilotes et aux pilotes sans expérience de l'endurance. C'est dans ce cadre que Fernando Alonso devrait prendre le volant de la Toyota TS050 Hybrid pour la première fois avant, si tout se passe bien, de prétendre à une place dans un des équipages de la marque japonaise aux 24 Heures du Mans, à l'image de ce que Nico Hulkenberg a fait en 2015 avec Porsche.

Alonso aperçu à Cologne cette semaine

L'Asturien a, en effet, été aperçu jeudi dernier à Cologne, où est installée l'usine de Toyota Motorsport et y aurait déjà fait le moulage de son baquet. En marge du Grand Prix du Brésil, Fernando Alonso s'est refusé à confirmer l'information, Toyota a fait de même. Reste que 2018 semble l'occasion rêvée de l'emporter dans la Sarthe pour l'Espagnol car la marque japonaise sera sans rival en LMP1 suite au retrait de Porsche. Mais cela promet également un programme chargé pour le pilote McLaren, qui devra enchaîner en quatre semaines quatre Grands Prix de F1 et la semaine des 24 Heures du Mans (Canada le 10 juin, Le Mans les 16 et 17 juin avec les essais dans la semaine, France le 24 juin, Autriche le 1er juillet puis Grande-Bretagne le 8 juillet). Un programme auquel Brendon Hartley est actuellement contraint avec ses engagements avec Porsche en Endurance et Toro Rosso en F1. Le Néo-Zélandais a, en effet, enchaîné 6 Heures de Fuji (15 octobre), Grand Prix des Etats-Unis (22 octobre), Grand Prix du Mexique (29 octobre), 6 Heures de Shanghai (5 novembre) avant le Grand Prix du Brésil (12 novembre), les 6 Heures de Bahreïn (18 novembre) et le Grand Prix d'Abu Dhabi (26 novembre).

 
2 commentaires - Toyota : Alonso au Bahreïn pour préparer Le Mans
  • Bon, maintenant qu'il n'y aura plus d'adversaires, il va peut-être enfin gagner une course ce looser, ce même Alonso qui a remporté un titre en poussant 2 autres pilotes hors de la piste il y a quelques années en arrière à Magny-Cours, mais les français ont la mémoire courte...
    Dommage pour Toyota, cela enlève de la valeur à cette marque !

    Alonso un looser? Pour moi c'est Bottas le looser qui part en pole et finit 2ème alors que Vettel gagne le GP et qu'Hamilton parti des stands finit à
    quelques secondes de Bottas!

  • Bien pour Fernando de rejoindre Le sport auto des pilotes matures. Dommage que le sport auto va être dans une importante mutation ces prochaines années...endurance comprit !
    Porsche l'a comprit par son retrait en Endurance, Toyota va peut être changer son fusil d'épaule vers l'hydrogène (?).
    Presque à parier que le championnat d'endurance sera avec des voitures à moteur écologique ??? Bon, j'ai du mal à imaginer des sifflements de déplacements d'air aux passages des voitures dans les stands aux Mans...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]