Sauber : Vasseur assure que rien n'est décidé pour les pilotes

Sauber : Vasseur assure que rien n'est décidé pour les pilotes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 02 novembre 2017 à 13h30

Dans un entretien accordé à Autosport, Frédéric Vasseur assure qu'aucune décision n'a été prise concernant les pilotes Sauber 2018 mais confirme des discussions avec Ferrari.

Arrivé en juillet dernier au poste de directeur de l'écurie Sauber, en remplacement de Monisha Kaltenborn, Frédéric Vasseur expédie les dossiers les uns après les autres. Une fois le partenariat annoncé avec Honda mis à la poubelle et une nouvelle entente plus solide avec Ferrari mise en place, le Français a décidé de faire confiance aux talents de son écurie pour mettre au point la monoplace 2018 qui sortira des usines basées à Hinwil, sans en passer par l'achat de pièces issues de chez Ferrari. La question qui se pose désormais est de savoir le nom des deux pilotes qui seront au volant pour la saison 2018, en remplacement de Marcus Ericsson et Pascal Wehrlein. Et, dans ce domaine, l'influence de Ferrari est également présente.
Leclerc tout proche de signer, Ferrari pousse aussi pour Giovinazzi
Si les termes de l'accord liant Sauber et Ferrari sont, bien évidemment, un secret bien gardé, il semble que l'écurie suisse se retrouve contrainte de titulariser un pilote issu de la filière Ferrari. Heureusement pour Sauber, Ferrari tient dans ses rangs une véritable graine de champion du monde en la personne de Charles Leclerc, champion GP3 2016 et F2 2017. Le Monégasque a déjà roulé pour Sauber cette saison, et notamment cette semaine au Mexique pour des tests organisés par Pirelli, et il semble acquis qu'il sera titulaire dès la saison prochaine. Pour le deuxième pilote, Frédéric Vasseur a vu les propriétaires de Sauber lui laisser toute latitude, mais une décision semble imminente. « On a encore beaucoup de choses à faire mais la question des pilotes sera tranché prochainement, assure le Français dans un entretien accordé à Autosport. Mais nous ne sommes pas dans l'urgence, je ne suis pas trop inquiet concernant le marché des transferts et les autres pilotes. A ce sujet, nous sommes en discussion avec Ferrari et je pense qu'un des leurs va nous rejoindre. On doit d'abord discuter pour le premier, nous verrons ensuite ce qu'il en est pour le deuxième. » On peut clairement comprendre que l'option Antonio Giovinazzi, autre pilote Ferrari et vice-champion GP2 en 2016 derrière Pierre Gasly, est sur la table.
Le lien entre Ericsson et les propriétaires de Sauber n'entrera pas en ligne de compte
Le seul petit « hic » pour Frédéric Vasseur en ce qui concerne l'identité du deuxième pilote. Titulaire cette saison avec Pascal Wehrlein, qui ne sera pas conservé en raison de ses liens étroits avec Mercedes, Marcus Ericsson est proche des nouveaux propriétaires de l'écurie suisse, qui l'ont soutenu financièrement depuis le début de sa carrière en F1. Mais, à en croire Frédéric Vasseur, ce lien n'entrera pas forcément en ligne de compte. « Vous ne pouvez pas lier le développement d'une écurie au projet d'un pilote car un pilote doit développer son propre projet et vous voulez des résultats la semaine suivante ou, au moins, la saison suivante. Quand vous être une écurie, vous avez une vision à long-terme et plus qu'un projet sur deux ou trois ans, explique clairement Frédéric Vasseur. Marcus est un bon élément de l'écurie, a de l'expérience et notre collaboration avec lui est très bonne. Ce ne sera pas du tout une décision basée sur des éléments financiers. Avec Sauber, notre plan est à long-terme et nous ne pouvons pas construire cette écurie avec des choix uniquement basés sur des critères basés sur le plan financier, ce serait une énorme erreur. » Marcus Ericsson doit ainsi sentir une certaine pression et montrer sur la piste qu'il a l'étoffe pour rester au moins un an de plus avec Sauber.

 
0 commentaire - Sauber : Vasseur assure que rien n'est décidé pour les pilotes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]