Grand Prix des Etats-Unis : Un véritable show à l'américaine !

Grand Prix des Etats-Unis : Un véritable show à l'américaine !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 23h50

Pour leur première course à domicile, les nouveaux propriétaires de la F1 ont mis les petits plats dans les grands à l'occasion du Grand Prix des Etats-Unis. De Michael Buffer à Usain Bolt, retour sur une après-midi folle à Austin.

Les nouveaux propriétaires de la F1 avaient annoncé la couleur, en plus du rose omniprésent tout le week-end pour soutenir la lutte contre le cancer du sein. Le Grand Prix des Etats-Unis 2017 allait être différent de tout ce qui avait été fait auparavant dans le domaine de la mise en scène autour de la course. La première chose mise en place a été l'avancement de l'heure de sortie en pistes des monoplaces. Traditionnellement ouverte trente minutes avant le départ, la ligne des stands a vu son feu passer au vert 45 minutes avant le lancement du tour de formation et cela avait une visée précise.


Michael Buffer a transformé la grille de départ en ring de boxe !

Le show en tant que tel a démarré très précisément 25 minutes avant la course quand, sur un promontoire installé sur la piste, le mythique annonceur des combats de boxe aux Etats-Unis, Michael Buffer a pris place. D'abord écurie par écurie, les pilotes ont été présentés au public et son entrés dans l'arène dans un tunnel plein de fumée dans une mise en scène jamais vue sur un Grand Prix. Et pour les six premiers au classement pilotes, c'est une présentation personnalisée qui a été faite par l'annonceur jusqu'à Lewis Hamilton et Sebastian Vettel qui ne sont pas allés s'installer auprès de leurs pairs mais face à face au centre de la piste.



Usain Bolt a aussi fait le show avant, pendant et après la course

Alors qu'aux 500 miles d'Indianapolis, le commandement « Drivers, start your engines » donne le signal pour démarrer les monoplaces, la F1 a emprunté le « Let's get ready to rumble » tant connu des fans de boxe que Michael Buffer a lancé depuis le podium et auquel les 20 monoplaces ont répondu à l'unison. L'autre star de la journée, hormis les pilotes, a été... Usain Bolt. « La Foudre », l'homme le plus rapide du monde a pris un malin plaisir à donner le départ du tour de formation... sans toutefois rester trop longtemps sur la piste par peur de se faire écraser. Et, après avoir vécu la course dans le garage Mercedes, le Jamaïcain s'est mué en intervieweur pour recueillir sur le podium les impressions de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Max Verstappen. Un podium où les pilotes ont arboré des casquettes siglées Pirelli roses et se sont arrosés avec des bouteilles de champagne... roses pour confirmer la volonté de la F1 de soutenir la cause qu'est la lutte contre le cancer du sein.



 
0 commentaire - Grand Prix des Etats-Unis : Un véritable show à l'américaine !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]