GP de Hongrie : Doublé Ferrari au Hungaroring

GP de Hongrie : Doublé Ferrari au Hungaroring©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 30 juillet 2017 à 15h48

Parti en pole, Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix de Hongrie, devant Kimi Räikkönen, ce qui permet à Ferrari de s'offrir un doublé. Valtteri Bottas (Mercedes) a terminé troisième, après que son coéquipier Lewis Hamilton l'a laissé passer sur la ligne d'arrivée.

Parti en pole sur un circuit où on ne peut quasiment pas doubler, Sebastian Vettel a remporté le 46eme Grand Prix de sa carrière, ce dimanche en Hongrie. Mais ce fut pourtant loin d'être un cavalier seul pour le pilote allemand, qui a connu des problèmes avec son volant, qui tirait sur la gauche, et qui a été sous la menace de son coéquipier Kimi Räikkönen jusqu'à la fin. Le Finlandais semblait d'ailleurs le plus rapide sur la piste, mais il a respecté la stratégie de la Scuderia, restant derrière le leader du championnat du monde. Pourtant, « Ice Man » aurait sans doute pris la tête de la course au 34eme tour, après son premier (et unique) arrêt aux stands s'il n'avait pas été gêné par Paul di Resta, le consultant redevenu pilote Williams le temps d'un Grand Prix.
Le geste de classe de Lewis Hamilton
Chez Mercedes aussi, on a fait respecter la stratégie d'équipe pendant la majeure partie du Grand Prix. Après un mauvais départ, qui l'a vu se faire dépasser par les deux Red Bull de Verstappen et Ricciardo (avant que l'Australien ne soit contraint à l'abandon après avoir été poussé par son coéquipier), Hamilton est peu à peu revenu sur Bottas, qui l'a laissé passer au 46eme tour. Perturbé par des problèmes de radio, le Britannique a tout donné pour revenir sur les Ferrari, s'en est rapproché, mais n'a finalement jamais été en mesure de les dépasser. Si bien que sur la ligne d'arrivée, Hamilton, comme il l'avait promis, a laissé à son tour Bottas le dépasser, lui offrant ainsi le podium sur un plateau. Avec ce geste de classe, le triple champion du monde perd deux points (qui coûteront peut-être cher en fin de championnat) mais se met son coéquipier dans la poche, ce qui pourrait être utile lors des prochaines courses. Avec cette victoire de Vettel et la quatrième place de Hamilton, le pilote allemand compte désormais quatorze points d'avance sur son rival britannique, à neuf Grands Prix de la fin. Mais il ne doit pas oublier que depuis 2004 et Michael Schumacher, aucun vainqueur du Grand Prix de Hongrie n'a été sacré champion du monde par la suite.
Grosjean contraint à l'abandon
L'autre enseignement de cette course, c'est la belle performance des McLaren, à l'aise sur ce Hungaroring où les moteurs ne sont pas mis à rude épreuve : Fernando Alonso a pris la sixième place et Stoffel Vandoorne la dixième. Côté français, Esteban Ocon (Force India) a une fois de plus terminé dans les points (9eme), mais derrière son coéquipier Sergio Perez. En revanche, ce Grand Prix sera à oublier pour Romain Grosjean, contraint à l'abandon au 22eme tour car sa roue arrière a été mal fixée lors d'un arrêt au stand. La trêve de quatre semaines ne va pas faire de mal au pilote Haas, comme à tous les autres d'ailleurs, qui se retrouveront à Spa à la rentrée, le 27 août prochain.


GRAND PRIX DE HONGRIE
Classement final - Dimanche 30 juillet 2017
1- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) 
2- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 0"908
3- Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 12"462
4- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 12"885
5- Max Verstappen (PBS/Red Bull) à 13"776
6- Fernando Alonso (ESP/McLaren) à 1'11"223
7- Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso) à 1 tour
8- Sergio Perez (MEX/Force India) à 1 tour
9- Esteban Ocon (FRA/Force India) à 1 tour
10- Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren) à 1 tour
11- Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso) à 1 tour
12- Jolyon Palmer (GBR/Renault) à 1 tour
13- Kevin Magnussen (DAN/Haas) à 1 tour
14- Lance Stroll (CAN/Williams) à 1 tour
15- Pascal Wehrlein (ALL/Sauber) à 1 tour
16- Marcus Ericsson (SUE/Sauber) à 1 tour

Abandons : Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) au 1er tour (accrochage), Romain Grosjean (FRA/Haas) au 22eme tour (roue mal serrée), Paul di Resta (GBR/Williams) au 63eme tour, Nico Hülkenberg (ALL/Renault) au 69eme
 
4 commentaires - GP de Hongrie : Doublé Ferrari au Hungaroring
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]